lundi 9 avril 2012

Pourquoi j’aime les longs week end…



A la sortie de ce long week- end pascal, je me sens ressourcée. Y a pas à dire trois jours c’est bien ! Tu en as le temps de faire des trucs : sorties bien sûr, cuisine, rangement, paperasse ou farniente. Mais surtout tu as le temps de prendre ton temps.
Adepte de la slow attitude, je peux ainsi voir ceux que j’aime, les laisser s’épanouir, prendre le temps de rêver… Quand on a des enfants , on se rend vraiment compte de la valeur « temps ». En effet, la semaine des parents et des enfants passe à cent à l’heure et souvent quand on en prend conscience, nous essayons de ralentir le rythme . Mais tout cela reste parfois lettre morte et seul le temps des vacances ou des longs week- end permet de souffler.
Avez-vous remarqué comme les enfants progressent vite en période de vacances alors qu’ils sont avec vous ? Faisant ce constat, je me suis rendue compte que tout simplement ils étaient moins bousculés, qu’ils pouvaient rêver, jouer à leur rythme. Et que de mon côté, j’étais plus disposée à les écouter, à m’asseoir et à les regarder vivre tranquillement.
Alors pendant ce long week end pascal, j’ai bien mangé, j’ai bien dormi  mais j’ai surtout bien vécu.

-          Travaux manuels avec mon grand :




-          Tour de manège et fête foraine :






-          Chasse à l’œuf  grandeur nature : à Vaux-le- Vicomte





-          Ou plus intimiste


-          Cupcakes  et sweet tables de Pâques






-          Jeux, fous rires et autres moments d'intimité ont peuplé ce weekend.

Moments complices ou moments calins, n’est- ce pas tous ces instants qui font le sel de la vie, ce pour quoi on se lève tous les matins. Voilà pourquoi je milite pour qu’il y ait plus de long week-end et pour que tout le monde puisse en profiter. Les petites choses faites avec plaisir sont celles qui restent au crépuscule de la vie.

En témoigne cette citation de Victor Hugo : «  Les enfants chancelants sont nos meilleurs appuis. Je les regarde, et puis je les écoute , et je suis bon , et mon cœur s’apaise en leur présence » ; Victor Hugo, extraits de « George et Jeanne » in l’Art d’être grand-père.

Que c’est bon de prendre son temps et de partager tous ces doux moments en famille. Et ça tombe bien , cette année il y a des longs week-ends qui se profilent !

5 commentaires:

Michèle a dit…

Idem j'adore les longs week-end. Et cette chasse à l'oeuf avait l'air top !

Alexandra a dit…

Oh Vaux le vicomte, c'était comment??? Il est comment le château?? On pouvait louer les costumes???
Nous aussi, adeptes de la slow attitude.....ça fait tellement de bien!!!

estelle a dit…

j'adore aussi ces week ends et j'en profite encore plus depuis que je suis en congé parental
l'occasion de faire plein de chose ou tout simplement se retrouver et se reposer en famille, tranquillement

un doux moment a dit…

Vaux le Vicomte c'était sympa , il y avait du monde mais c'était plutot bien organisé et en plus on pouvait profiter du parc. On y a pique niquer. Les enfants pouvaient se déguiser et j'ai vu des enfants avec des costumes qu'ils avaient loué mais je ne pense pas que c'était pour la chasse aux oeufs, plutot dans le cadre des visites .
profitons bien de ces moments de calme, cela fait tellement de bien!

Virginie du dressing de Maman a dit…

J'admire ta slow attitude, parce que même lorsque je me dis "Allez, aujourd'hui, je prends le temps de prendre le temps", j'ai encore l'impression de courir après...le temps ;-))
Mais je reconnais que lorsque j'y parviens (lorsque nous y parvenons)...l'apaisement familial est immédiat et le goût des autres reprend toute sa saveur. Merci pour ce bel article qui remet les choses simples à leur place,au coeur de la vie.