mercredi 30 mai 2012

Le jour où je suis devenue un gentil parent accompagnateur (ou GPA) : ma sortie de classe de fin d’année !

Une journée de gentil parent accompagnateur
A chaque fois je me dis qu’on ne m’y reprendra plus, les sorties scolaires c’est vraiment suicidaire. C'est un peu comme s'autoflageller, s'imposer un acte de masochisme ... et pourtant on y retourne!

Ainsi, quand mon ainé arrive de l’école et prend sa petite voix pour me dire que « Maman il y a un mot dans le carnet de correspondance, une sortie est prévue et il faut ABSOLUMENT des parents pour nous accompagner et bla et bla… », je craque ! D’abord le regard implorant de mon boutchou me fait fondre et puis, déformation de blogueuse parentale ou complexe de supermaman, je suis toujours curieuse de découvrir avec eux des nouveaux endroits, de nouvelles expériences.. . et puis toujours pareil, ne pas vouloir louper de moments avec eux, partager le plus possible… Bref , j’ai fait environ 80 % des sorties de mon fils depuis la petite Section !

Aujourd’hui encore, je m’étais portée volontaire pour la sortie au Musée Cernuschi qui a la particularité d’être à une heure de métro de l’école et  il faut savoir qu’à Paris, il n’y a qu’un bus scolaire par an donc le reste des sorties se font en métro. Je me suis donc transformée en GENTIL PARENT ACCOMPAGNATEUR !

Déjà ,bien qu’inscrite depuis plus d’un mois, je n’ai appris que deux jours avant que la sortie durerait toute la journée.  Mon cœur n’a fait qu’un bond mais vaillant petit soldat, je ne me suis pas défilée.

Le grand jour est arrivé : 8h30 dépôt du grand à l’école, 8h45 dépôt de la petite à la crèche, 9h retour à la maison , le temps de répondre à deux mails, de boire un café, passer vaguement l’aspi, et facebooker rapidement , il est 10h00 et faut y aller !

Etonnament , nous sommes toujours beaucoup de parents à accompagner et toujours les mêmes . Je me suis demandé comment était perçu ce « parent accompagnateur », genre de scout toujours prêt à se dévouer pour sa petite tête blonde !
  •          Aux yeux des enfants, ces parents sont des super héros , les meilleurs parents du monde… mais un peu "relous" quand même de venir vérifier tout ce qu’ils font
  •         Aux yeux de la maîtresse des parents disponibles certes, mais  aussi névrosés et hyper inquiets qui remettent en cause son autorité et ses compétences.
  •       Aux yeux des autres parents qui n’accompagnent jamais, des faillots doublés de fainéants qui n’ont rien d’autre à foutre que de prendre lors journées de congés pour les sorties scolaires. Et en plus, ces parents les font passer pour de mauvais parents aux yeux de leurs propres enfants qui leur reprochent de ne jamais venir en sortie contrairement à la maman de untel qui  accompagne toujours son fils…
  •          A leurs propres yeux des parents méritants mais qui se demandent bien au bout d’une heure de sortie ce qu’ils foutent là…

Après l’attribution des enfants que tu dois surveiller (entre trois et quatre avec toujours un élément perturbateur par accompagnateur , histoire que tu ne crois pas que tu vas pouvoir te reposer pendant cette sortie), en route pour le métro !

Evidemment le principe de la sortie scolaire est d’être très loin de l’école avec au moins trois changements , des longs couloirs… Si en plus , à la sortie tu as 15 minutes de marche c’est le nec plus ultra !



"On a les mains bleues , on a les mains bleues"entonnée pendant 15 min.
Avant la visite proprement dite, nous avons fait une pause déjeuner au parc Monceau avec l’incontournable  pique- nique. Ouf, tu te dis que tu  vas pouvoir souffler un peu, checker tes mails sur ton smartphone, voire facebooker discrètement ! Naive que tu es, il te faudra au mieux les aider à trouver leurs sandwichs voire leur donner un bout du tien (car ils n’en ont pas ou bien il s’est explosé dans le sac à dos) ou au pire les accompagner aux toilettes.

Et là, je me dois de faire une parenthèse un peu crado mais indispensable. En effet, mon fils a eu un accident pour la première fois de sa carrière en maternelle . Et pas le petit hein , si tu vois ce que je veux dire…Bref cela m’a coûté un slip (petit bateau quand même) que j’ai dû jeter à la poubelle et j’avoue que j’ai un peu pété les plombs devant cette situation ! Car oui TOUTE SORTIE SCOLAIRE doit se faire dans un endroit où il y a des toilettes à proximité . Car l’enfant qui a un besoin de satisfaire un besoin urgent ne sait pas attendre.

Bon je rassure les parents qui confient leurs enfants à nous gentils  parents accompagnateurs, on ne les lâche pas d’un fil et ils sont toujours dans notre ligne de mire même s’ils prennent un malin plaisir à se cacher, à trainer , à râler ou à vouloir changer de groupe parce qu’il y a leur copine avec la maman de Z…Oui ils ont déjà leur petit caractère à cet âge !

L’apothéose de la sortie a sans douté été la visite du fameux musée Cernuschi. Pour ceux qui ne connaissent pas ce joyau abritant des collections asiatiques pillées achetées par Mr Cernuschi, c’est un magnifique endroit qui convient cependant mieux aux érudits du 3ème âge qu’à des enfants de 5ans. Nous avons eu droit à une conférence sur l’art asiatique donnée par un savoureux mélange entre Polpot et Pinochet, un dragon à une tête qui n’avait manifestement pas un profond amour pour notre petite jeunesse. Elle a passé son temps à les houspiller, les gronder, les terroriser afin de pouvoir aller jusqu’au bout de sa présentation. Et nous , gentils accompagnateurs, nous en sommes pris pour notre grade, incapables que nous étions de remettre ces petits en rang. Bref, un merveilleux moment de partage de connaissance qui laissera un souvenir impérissable à nos petits !
Le musée vaut cependant la peine car il est quand même très beau mais surtout évitez  une certaine conférencière à l’accent espagnol (je dis ça je dis rien…).
L'entrée du musée Cernuschi
A la fin de la visite , les enfants étaient totalement épuisés et les parents aussi. Personnellement j’ai mis deux jours à m’en remettre.

J’ai retenu que :
  •          Le gentil parent accompagnateur a décidément du mérite et franchement en le faisant une fois par an, tu gagnes des points dans ton rôle de parent modèle !
  •          Encore plus héroïque est la maîtresse qui se fait TOUTES les sorties et qui se farcit les enfants et les parents et même les méchants conférenciers…
  •        Le car c’est quand même bien plus pratique n’est -ce pas Monsieur le Maire ?

En même temps, quel bonheur de voir tous ces petits êtres en devenir, toujours curieux , drôles, facétieux et spontanés ! Ils nous mettent à rude épreuve mais en même temps ils nous rappellent chaque jour le sens de la vie…

Alors franchement , c’est quand la prochaine sortie ?

6 commentaires:

Alex a dit…

Pour moi, la prochaine, c'est mardi :) Compèt d'athlé des petites sections lol!!! Ca promet :)
En tout cas, c'est un récit très réaliste....le regard des autres parents, les changements de groupe ni vu ni connu, le petit dur que la maitresse te file pour être tranquille parce qu'elle, elle se le tape toute l'année :) :) :)
Mais voilà, moi aussi je réitère à chaque fois pour être avec mes loulous et les voir fiers parce que j'accompagne :)

un doux moment a dit…

Je ne sais pas , on doit être masochiste. En tous cas c'est crevant mais en même temps ce sont des moments uniques passés avec eux!

bernard a dit…

Pauv'maman. Pour une sortie c'était une sortie !!!
Bref, un blog quand même très "rigolo" à lire et à découvrir.
Amicalement.

Anonyme a dit…

Doux et plein d'humour... J'adore!

Maman est au musée a dit…

J'ai fait ma première sortie scolaire cette année. Mon grand est en petite section. Et en gros ça ressemblait à ça. J'ai eu l'impression de passer la journée à les faire aller aux toilettes ! lol Hyper crevant, on se demande ce qu'on fait là, mais au final j'étais super fière de l'avoir fait ! :)

estelle a dit…

j'essaye d'en faire toujours une par an, ça me plaît bien
à mon avis, je dois être un peu maso c'est pour ça
mais sinon, nous ici, on a droit au bus quand même... c'est bien plus pratique