mardi 12 février 2013

Le carnaval version 80’s et version d’aujourd’hui : vers une évolution de l’école.

Mardi gras version 80'S

Aujourd’hui nous fêtons mardi gras et pour nombre d'entre nous, ce mot a encore une résonance. Mais sa définition évolue notamment au sein de l'école...

En effet, c’est certainement une des plus anciennes fêtes du calendrier chrétien , à l’origine un moment où les éléments s’inversent, où les petites gens peu
vent se moquer des grands et mettre le monde sans dessus dessous le temps d’une journée !

Les années passent et Carnaval est toujours fêté dans les écoles mais différemment…

Dans les années 80, je vivais en proche banlieue et nous fêtions Carnaval en février. En général, cela avait lieu le samedi suivant le jour j. C’était une fête où étaient associés les enfants, les maitresses, la direction mais aussi les parents. Tout le monde mettait la main à la pâte sans que personne ne trouve à redire ! Les enfants s’en faisaient une joie et préparaient avec les maitres le fameux « bonhomme de Carnaval ». Cette immense sculpture de carton et de crépon était l’œuvre de tous et défilait dans les rues de la commune pour le plus grand bonheur de tous ! J’adorais cet élément symbole de la fête !

Le défilé du carnaval
En même temps les parents venaient assister au défilé et certains même confectionnaient des déguisements pour leurs petits.
Une année ma maman m’avait fait un costume de pierrot que j’ai porté avec beaucoup de plaisir car j’étais très fan de ce personnage (qui était d’ailleurs à la mode dans les années 80). 
Une autre fois j’étais une fée au milieu des indiennes, lutins et autres princesses.

Un petit pierrot
Puis la rue était à nous ,petits bouts qui ce jour goûtions un peu de cette liberté du Carnaval entourés de la présence bienveillante des parents et en même temps marchant dans la rue libres…
Et à la fin dans un moment de joie païenne, le bonhomme du Carnaval disparaissait dans les flammes célébrant la fin de ce moment de laisser-aller enfantin et le début d’un nouveau cycle.

Ce moment de ma vie enfantine reste gravé dans ma mémoire et je suis heureuse de voir que mes enfants célèbrent aussi mardi gras même si c’est différemment…

De la même façon au collège, ce jour était marqué par des jetés d’œufs des garçons sur les filles ! On se coursait , on se cachait en espérant à la fois ne pas recevoir un œuf tout en priant pour qu’un garçon ait envie de nous en jeter un… Paradoxe de l’adolescence et premiers émois !

Le carnaval version 2010 a toujours lieu mais pas le jour de mardi gras… En effet, dans mon quartier parisien, le carnaval a lieu en avril en général. 

Les petits de maternelle se déguisent et vont défiler dans les rues alentour selon un parcours encadré par un policier et se rendent dans les deux écoles primaires. Ils sont accompagnés de quelques parents disponibles ce jour de semaine .Ils sont très fiers de venir voir les plus grands , parfois ils voient leur frère et sœur ce qui les rend encore plus contents. J’ai accompagné mon fils par deux fois et j’aimerais cette année accompagner ma fille d’autant qu’elle ira voir son frère. Du coup, je les verrais tous les deux dans leur élément, dans cette partie de leur journée que je ne voie jamais !

Les costumes des enfants sont faits par l’école afin d’éviter les discriminations entre ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent pas avoir de beaux déguisements, signe que les temps ne sont plus les mêmes…Mais en principe, ces déguisements sont toujours très réussis et sur une thématique générale à toute l’école. Et puis, les enfants fabriquent leurs déguisements avec beaucoup de fierté. Par contre, cela donne clairement beaucoup de travail aux maîtresses et aux ATSEM !

Le carnaval version chinoisante
Défiler dans les rues de Paris
Une autre ambiance, une autre façon de fêter le carnaval mais toujours le même plaisir dans leurs yeux… Comme dans beaucoup de domaines et au nom du principe renforcé de la laicité, il y a beaucoup de traditions qui sont remaniées dans les écoles parisiennes. Ainsi le mardi gras n’est plus fêté  mais le carnaval a quand même lieu en avril ; les enfants ne mangent plus de poisson le vendredi mais à un autre jour ; ils ne peuvent pas trop exprimer leur spécificité pour ne pas stigmatiser et mettre en avant les différences.
L’école a changé et elle continuera de le faire. La fête de mardi gras est assez représentative de ces évolutions…

Et pour fêter mardi gras à la maison en version 2013, Disneystore lance l'opération "Enfants extraordinaires" pour les inviter à créer des costumes uniques des héros de leur enfance.

Et du 27 janvier au 1er mars, Disney store propose aux enfants de réaliser le costume de leurs rêves.Pour cela, l'enfant devra dessiner le vêtement de ses rêves et ainsi voir son souhait se réaliser. De plus, en magasin les enfants aidés des équipes du Disney store pourront réaliser des masques.
 Ainsi du 6 février au 12 mars, les parents peuvent envoyer les photos de leurs enfants déguisés sur le site afin de tenter de gagner de nombreux cadeaux!

Et pour trouver des déguisements beaux et de qualité, Disney store c'est le rêve des enfants: costumes de raiponce ou de fée Clochette pour les filles ou costume de pirate ou de super héros Marvel pour les garçons! 



Le carnaval et surtout le déguisement ont encore de beaux jours devant eux car ils participent à l'éveil de l'enfant !

4 commentaires:

Pauline Maman Trouvetou a dit…

C'est amusanr, dans tes mots, je reconnais la conversation que j'ai eu ce matin avec mon mari. Je suis nostalgique de ce mardi-gras... et tu sais quoi... dans ma commune actuelle, il n'y a même pas de carnaval!!! J'ai demandé à la mairie, je suis outrée...

Les Petites Marionnettes a dit…

Oh quel plaisir de lire ce billet! Moi aussi j'ai été déguisée en pierrot ;-) et c'est même mon papa qui avait fait le maquillage avec la larme! Il faudrait que je te retrouve une photo! Et comme tu dis, le carnaval a changé, les enfants n'amènent plus les déguisements de chez eux pour plus d'égalité, et le défilé dans la rue (quand il y en a ) est très encadré. Ici on a une fête du printemps un samedi fin mars avec les parents, des chants, des costumes et des crêpes :-) bises Marion

un doux moment a dit…

Comme quoi les temps ont changé et en même temps nous avons toutes été marquées par notre époque ou il était de coutume de fêter le carnaval...
Ici aussi il y a une fête du printemps mais rien le mardi gras.
Pauline c'est dommage pour ta commune, tu habites où?

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'à de rares exceptions dans certaines villes, ces moments ont quasiment disparus, on préfère maintenant les célébrations Téléguidées par les grands lobbies du monde mercantile pour vendre des objets de culte païen aux familles comme Halloween ou des références à des cultures exotiques même si leur présence est tout à fait respectable et peut-être l'occasion de s'amuser, mais où sont les neiges d'Antan?

Papito