lundi 28 juillet 2014

Quand ils me manquent


Quand ils me manquent, je fais toujours les mêmes gestes.

Je ferme la porte de leur chambre pour que le chat n’y aille pas.

Je l’ouvre pour y ranger leur linge et je m’applique encore plus que d’habitude. Je regarde chaque petit vêtement avec émotion.

Je défais leurs lits et je remets des draps propres.
Parfois je m’y allonge un instant.
Je sens leur odeur que j’aime tant.

Je range leur chambre de fond en comble, parfois je déplace même les meubles.
Je nettoie chaque petit objet, je regarde leurs jouets en me rappelant la dernière fois qu’ils ont joué avec.

Je trie aussi toutes leurs « œuvres » et je les trouve magnifiques.

Je regarde les photos dans l’ordinateur ou sur mon téléphone et à chaque fois je dis « mon amour » en les regardant, me remémorant les instants passés.

Je retourne dans leur chambre plusieurs fois de suite, je la regarde avec tendresse en me disant qu’ils vont bientôt venir l’animer.

J’y retourne au cas où…


Leur présence me manque physiquement comme une partie du corps qu’on m’aurait enlevée.
J’ai envie de les sentir, de les serrer, de les étouffer de mes bisous.

Je leur prépare des petites surprises qu’ils trouveront à leur retour.

Quand ils ne sont pas là, je fais comme toutes les mamans, je les attends avec impatience.
Je prépare la maison du mieux possible, comme si je voulais les persuader qu’il n’y a pas de meilleur endroit au monde…

Quand ils ne sont pas là, ils me manquent tout simplement.

Mais bientôt ils seront là…


5 commentaires:

Expressions d'enfants a dit…

Et quand ils sont là, tu te dis que tu aimerais bien avoir un peu de temps pour toi... Le paradoxe des mamans poules!!!

lesideesded a dit…

Ma maman aussi me préparait des surprises les (très rares) fois où je n'étais pas à la maison <3

maman est occupée a dit…

Tu n'es pas la seule à qui tes enfants manquent... C'est leur dernière semaine chez leurs grand-parents, j'ai hâte de les retrouver vendredi soir !

bébé change la vie a dit…

Eh oui ils sont toute notre vie ! Courage ! ;)

Madame Moustick a dit…

Moi aussi je vais dans leurs chambres et je regarde avec émotion leurs univers.