dimanche 24 août 2014

8 ans !


Et toutes ses dents ! Enfin, non justement me répond-t-il à chaque fois. C’est un peu devenu notre private joke…

Je risque de dire cela tous les ans maintenant mais mon garçon grandit trop vite !
Mais il grandit tellement bien que je me console en me disant qu’il m’éblouit chaque année un peu plus.

Déjà cet été, à sept ans trois quart, il s’est montré de plus en plus épanoui. Il est posé avec des manières de grand frère, indépendant et affirmé.

Il se pose des questions sur le monde qui l’entoure : passé ou présent, l’histoire et l’actualité l’interpellent.
Il aime croire qu’il sait, parfois même mieux que nous. Il est têtu, volontaire, impertinent, coquin , câlin et encore plus…

Il se dégage petit à petit du féerique pour entrer dans la réalité même s’il reste très attaché à l’existence du Père Noël et qu’il est fan du célèbre sorcier Harry Potter.

Il garde son doudou mais nous demande de le tenir si nous sommes à l’extérieur car il ne veut plus que les autres sachent qu’il est encore un tout petit.

Il devient pudique aussi et a décidé que dorénavant, il ne ferait plus de bain avec sa sœur.

Il fait sa douche seul , est capable de se préparer un petit déjeuner froid, il se repère merveilleusement dans l’espace.

Il tente  des escapades en solo. Cet été, il  a acquis de nouveaux droits comme celui de faire le tour du pâté de maison en vélo à la campagne et même  se promener dans le village pendant la brocante. Et ce dont il rêve est d’aller tout seul à l’école. Je me souviens que je me rendais moi-même à l’école toute seule ou avec une copine en CE2 mais j’ai beaucoup de mal à accepter qu’il est temps pour mon enfant de vivre ce chemin vers l’indépendance. Pourtant, il n’y a rien de dangereux mais j’hésite… A chacune de ses aventures en solitaire, mon cœur s’emballe alors que je sais aussi que c’est la direction de  l’autonomie.

Il a découvert comment marchait Google et comment naviguer sur internet ce qui nous oblige à commencer à réfléchir à la mise en place d’un contrôle parental.
Il est d’ailleurs de plus en plus attiré par la technologie et cette année son cadeau n’a pas été un « jouet » pour la première fois mais une console Nintendo 3 DS XL.

J’ai l’impression qu’on a franchi une étape avec cet anniversaire une fois de plus.

Huit ans c’est un joli âge, tout en rondeur, à mi-chemin dans l’enfance. Il a attendu ce jour impatiemment, barrant les jours qui restaient, les uns après les autres. Il s’est réveillé ce matin-là avec encore plus d’entrain que d’habitude car pour lui ce jour c’était LE jour de l’année.

Et nous on se souvient comme le jour de sa naissance a été un moment inoubliable et comme chaque jour depuis compte dans notre vie.


1 commentaire:

bbbsmum a dit…

bon anniversaire à ton grand ! <3