dimanche 19 octobre 2014

Ma semaine en instagram #105 : la semaine de la loose


4 photos cette semaine, seulement 4 petites photos prises au début et à la fin ?
Pourquoi cette absence instagramesque ?

Et bien parce que cette semaine était une semaine « sans » : sans photos bien sûr mais aussi sans énergie, sans moment partagé, sans envie, sans sortie. Du coup, j’avais décidé de m’abstenir de publier quelque chose n’ayant rien à montrer et puis je me suis dit qu’après tout la vie était aussi faite de moments moins sympas, de période où l’on a l’impression de se battre contre des moulins à vent et où on a juste envie de dormir…

Cette semaine a commencé dans le froid et s’est terminée sous 25 degrés, ce qui à mon avis la rend suspecte.

Dimanche partie de jeux coucoule avec Ariol et préparation de cookies pour vendre à l’école de ma fille lundi.


Le coffret de jeux coucoule par Ariol aux éditions Bayard Jeunesse est très sympa car il réinterprète tous les jeux de société classiques aux couleurs du petit héros. Son format mini le rend très pratique et le plateau de jeu pliable permet de jouer soit aux petits chevaux soit au jeu de l’oie.  Un chouette cadeau à offrir pour occuper les après-midi pluvieuses.

Lundi, 1er jour de cette semaine de loose. J’ai fait cette photo de mon fils le matin alors qu’il se réjouissait de partir en sortie scolaire à la découverte d’un château médieval…
En rentrant le soir du travail, j’apprends que la sortie n’a pas eu lieu car quelqu’un a oublié de confirmer le car devant les emmener…Du coup , il n’a rien fait de la journée n’ayant pas son cartable, a mangé son pique-nique au réfectoire, a quasi vu la maîtresse pleurer devant cette bévue… Il était franchement déçu et moi aussi quand je l’ai appris. 


Le même jour, la mini a vomi au goûter et nous avons décidé qu’elle resterait à la maison le mardi.

Toute la journée, je me suis sentie fatiguée, facilement irritable, agacée…

La nuit, j’ai mal dormi comme cela m’arrive souvent ces derniers temps, réveillée par mille pensées…

Le mardi, j’ai commencé à me sentir malade à partir de midi. J’ai quand même trouvé la force de sortir le soir à un évènement Phytomer auquel m’avait invité ma copine Cécile. J’ai découvert les produits de cette marque haut de gamme et je vous en reparle. 

Mais la fatigue étant là, je me suis couchée à peine rentrée. 

De nouveau une nuit pourrie et le mercredi matin, il était clair que j’étais malade : mal de gorge, fièvre, vomissements.

J’ai tenu bon le matin car j’avais un chouette tournage le matin chez moi : ma forme a duré 1h30 ; ensuite je suis tombée dans les limbes annulant tous les jolis évènements blogs pour les jours à venir…

Dès lors, la maladie s’est installée.

Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas sentie si mal…

Après visite chez le médecin, voici le diagnostic : angine et surtout surmenage avec une tension faible.
Je suis sous antibio et après j’ai une cure de vitamines à entamer.

Avant même d’aller chez le docteur, je connaissais le diagnostic. C’est ma deuxième angine en 2 ans et je reconnais cette douleur dans la gorge qui m’empêche de manger quoique ce soit (trois jours sans rien pouvoir avaler ou presque). Quant au surmenage…

C’est peu dire que je me sens surmenée dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle ! Les projets s’enchainent, les embûches s’accumulent, les demandes se font plus pressantes. Quand je crois avoir bouclé quelque chose, deux autres se présentent. Je n’arrive pas à sortir la tête de l’eau. 

Je suis une hyper active donc j’aime quand ça bouge mais je n’aime pas me noyer.
Il faut que j’apprenne à dire quand je me sens submergée, il faut que j’apprenne à parler de ce que je ressens.

Entre temps, mon fils a vu sa deuxième sortie scolaire annulée, cette fois parce que la maîtresse était malade… Le pauvre, c’était franchement dur.

Cette semaine j’ai eu  parfois l’impression d’être une cocotte-minute dans laquelle on ajoute un tas d’ingrédients jusqu’à ce qu’elle explose…

J’en étais arrivée à un point critique ne supportant plus rien, et je ne l’ai pas vu venir… Ou plutôt si mais je n’ai pas su l’empêcher de déborder.

Samedi, j’ai tenté une sortie en famille. Je suis rentrée KO comme si  j’avais fait l’ascension d’un sommet.

Je reprends mes forces petit à petit.

Cette semaine, je reprends le chemin du travail mais les enfants seront en vacances. Je vais essayer de prendre des forces pour être de nouveau la maman qu’ils connaissent, pas celle qui crie, pleure et dort…

Nous serons en vacances ensuite.

C’était ma semaine sur une idée de Madame parle mais c’est la jolie BBB’s Mum qui se charge de la récap. 

Evidemment, je n'ai quasiment pas été présente sur le blog  cette semaine hormis un petit article sur le pantalon idéal.


6 commentaires:

elvira2009 a dit…

Courage ma belle ! La vie est faite de hauts et de bas, pas facile d'être toujours une maman au top. Je compatis car j'ai eu deux semaines difficiles qui commencent tout doucement à revenir à la normale. La fatigue est également bien présente et, tout comme toi, j'ai annulé tous les events prévus ces derniers temps pour me reposer et me recentrer sur moi. Je t'envoie pleins d'ondes positives pour les prochaines semaines ;-)

bbbsmum a dit…

pas cool tout ça ma pauvre ! prend soin de toi, je t'embrasse bien fort <3

feelyli a dit…

Plein de gros bisous pour reprndre des forces, j'espère que cette semaine sera meilleure...

Elwenn - Kid Friendly a dit…

Dure semaine entre l'épuisement et les microbes :-( J'espère que tu pourras récupérer cette semaine.
Pour la sortie scolaire, c la lose. Ahem pour le coup du car pas confirmé !!! Gros gros fail !!! Bref, j'espère que la sortie sera re-programmée. Pauvre loustic !

Anonyme a dit…

Now it's time to win



Papito

Mumpoulette a dit…

pleins de courage, il y a des moments avec et des moments sans!! je te rassure on a toutes parfois des coups de mou!! bises