jeudi 19 février 2015

Quand parfois je me fache apres vous...



Certains soirs, je ne supporte rien : ni vos petits bruits, ni vos questions, ni même vos éclats de rire…

Parfois je rentre à la maison sans déposer mes soucis à la porte.

Un coup de fil ou un mail peuvent me contrarier et la maman qui deux minutes avant jouait avec vous, devient un mur de silence ou pire se met à être cassante.

Quelquefois, j’oublie que vous mes chéris vous ne pouvez pas ressentir ce que je ressens.

Il m’arrive d’être si contrariée par un problème d’adulte que je ne vous vois plus comme je le devrais. 

Je râle, je me fâche, je vous accuse de n’être pas sages et de ne pas voir que votre maman est fatiguée…

Parfois je suis ce genre de maman.

Et vous mes anges, vous savez qu’il faut faire profil bas dans ces cas-là et je vois dans vos jolis yeux que vous n’aimez pas que maman soit énervée.

Ce n’est pas l’habitude de votre maman d’être ainsi et vous êtes bien mignons de m’accepter telle que je suis.

Alors ces soirs où je vous couche un peu trop vite en passant même sur la sacro-sainte histoire du soir, sachez qu’à peine la porte fermée, je m’en veux.. .

Je n’aime pas être cette maman-là et je crois que j’ai beaucoup de mal à accepter d’être cette adulte défaillante.

Alors je préfère abréger  et vous dire qu’il est l’heure d’aller au dodo parce que vous êtes vraiment fatigués…

Parfois quand je m’énerve après vous, ce n’est pas contre vous.

Cela ne change rien mais j’avais envie de vous le dire…

I Love you


11 commentaires:

sysyinthecity a dit…

J'aime pas non plus quand ça m'arrive :(

Pauline Maman Trouvetou a dit…

Oh tu n'es pas seule à réagir ainsi. Pareil, je culpabilise lorsque cela m'arrive et que je me fâche pour un petit rien. Aujourd'hui, je comprends mieux ma maman à qui cela arrivait aussi lorsque j'étais enfant ;)

coralie cca a dit…

Je crois qu'on est toutes un peu pareille, juste humaine finalement <3

maman est occupée a dit…

Cela m'arrive parfois aussi de leur ressentir ma mauvaise humeur et je me rends coupable de devoir leur infliger très justement. Le truc, c'est de s'en rendre compte rapidement et de corriger le tir.

Myhappy-D a dit…

oh oui moi aussi il m'arrive d’être parfois ce genre de maman... comme toutes les mamans. Pas toujours facile de faire la part des choses..

Parents à tout prix a dit…

C'est mom quotidien en ce moment, je suis vraiment fatigué, mon travail m'épuise et je met tout sur mon fils qui lui part contre ne fait pas profil bas mais en profite pour être insupportable (du moins pour moi vu que je suis fatiguée). Vivement les vacances et cette semaine seule avec lui ça va nous faire du bien... Et ne t'en veux pas on est toutes pareil!

Veronique PoupetteWorld a dit…

C'est dur parfois, de laisser ses soucis à la porte.
C'est encore plus dur de le faire ressentir à nos enfants...
Et après, le coeur qui lâche et la culpabilité qui prend le dessus.
Comme je te comprends...
<3

Valérie T a dit…

J'aurais pu écrire la même chose, sauf que moi je n'ai pas de contraintes travail ... je suis H24 avec mes louloutes, et pourtant, il m'arrive la même chose parfois, et je m'en veux, mais c'est trop tard. Alors souvent après coup, je m'excuse, de m'être énervée ... pas facile d'être parents tout les jours mais c'est comme ça qu'on apprends, et qu'ils apprennent aussi, peut-être ? On se rassure comme on peut ;)

Home Sweet Môme a dit…

Je pense beaucoup à tout cela en ce moment. Depuis ma deuxième grossesse j'ai beaucoup puisé dans mon stock de patience. Et parfois je ne me reconnais plus ...
En parler avec ses enfants, reconnaître sa propre fatigue, et s'accorder des moments plus doux en famille, c'est peut-être une piste ... Le pire je crois que c'est de commencer aussi à faire n'importe quoi parce qu'on culpabilise. Ma mère par exemple le faisait. Elle passait de l'énervement extrême, des mots très durs aux larmes, aux câlins et aux "je t'aime" d'un seul coup, sans une transition compréhensible avec mes yeux d'enfant. L'important c'est d'être cohérent et de pouvoir en parler.

Sylvaine a dit…

Tu as toujours cette VirginiaTouch ! J adore ....

Anonyme a dit…

Ne t'en fais pas, toujours pour toi tes petits anges ouvriront grand leurs ailes.


Papito