lundi 27 juillet 2015

Le jour où j’ai enfin vu « le Premier Jour du reste de ta vie »


Ce film il y a des années que je voulais le voir…

Mais le voir vraiment comme on peut voir un film, lire un livre ou vivre un moment dont on sait qu’il sera magique.

Alors, j’ai regardé sur Netflix s’il faisait partie de la sélection, je l’ai trouvé un soir mais ce n’était pas le moment…

Vendredi 24 juillet 2015, 18h30, je m’installe dans mon canapé, je tiens à distance mon téléphone, je déconnecte de tout et c’est seule que je le découvre.

Cela ne m’arrive jamais de m’installer ainsi pour regarder la télé, même un film, car je suis toujours du genre à m’occuper.

Mais là c’était LE moment pour voir « Le Premier Jour du reste de ta vie » de Rémi Bezançon ou plutôt pour vivre ce film, même 10 ans après tout le monde.

Le Premier Jour du reste de ta vie c’est un film universel qui raconte une histoire simple, limpide, celle d’une famille qui vit tout simplement à travers plusieurs années.

Point d’évènements exceptionnels, point d’effets spéciaux, des acteurs beaux mais qui pourraient aussi être les membres de notre famille, pas d’effet de style ni d’emphase. 

Juste l’émotion de la vie d'une famille qui nous touche.

La vie est faite de détours et d’erreurs.

Elle est aussi faite de colères et de déceptions.

Elle nous procure parfois des bonheurs uniques qui nous font sentir tellement bien…

La vie est facétieuse et joueuse.

Chacun suit son chemin, faisant ses propres expériences, vivant ses échecs et ses victoires, dans un cycle sans fin.

Mais ce qui est magnifique c’est que dans cette apparente solitude, nous ne sommes pas seuls et qu’un pilier nous fait tenir et gravir des montagnes, l’amour des siens.

La vie est faite d’une succession de moments mais il n’y a qu’une histoire au final, la nôtre.

Ces moments on les vit ou on les subit, il est même possible de les provoquer et on ne gagne pas à tous les coups.


J’en suis ressortie bouleversée mais pas malheureuse ; j’ai eu des sanglots et une vraie émotion mais ce n’était pas de la tristesse, pas non plus de la douleur, ni enfin de la mélancolie… Non c’était plus que ça, la sensation d’être dans le juste.

La vie est faite de beaucoup de minutes vaines, d’instants qu’on aura oubliés quand il sera temps de refermer le grand livre de notre vie.

Mais chaque journée est faite de bisous tout doux, de parfums familiers, de frôlements qui nous font vibrer, d’images qui font monter en nous cette sensation unique d’un cœur qui bât…

Mes enfants, mon mari, mes parents, ma famille, mes amis et même mon chat ou mon cochon d’Inde sont autant de raisons d’avancer.

Alors ce film est bouleversant parce qu’il vise juste.

J’ai passé un moment rare et c’est le genre de film qu’on a envie de faire connaître à tous car il rappelle l’essentiel finalement…

C’est aussi le genre de film qu’on a envie de revoir à peine on l’a fini…

Alors oui, j’ai vu 10 ans après tout le monde « le Premier Jour du reste de ta vie » et cher ami lecteur, vous l’avez sans doute déjà vu 1000 fois et mon avis vous importe peu.

Pourtant je suis sûre que vous aviez un peu oublié cette sensation qu’il procurait et que cela vous a peut-être fait du bien de vous en rappeler…



« Un matin comme tous les autres
Un nouveau pari
Rechercher un peu de magie
Dans cette inertie morose
Clopin clopan sous la pluie
Jouer le rôle de sa vie
Puis un soir le rideau tombe
C'est pareil pour tout l'monde 

Rester debout mais à quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus essentielles

Mais tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel
Pourquoi vouloir toujours plus beau
Plus loin plus haut
Et vouloir décrocher la lune
Quand on a les étoiles
Quand les certitudes s'effondrent
En quelques secondes
Sache que du berceau à la tombe
C'est dur pour tout l'monde
Rester debout mais à quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus confidentielles

Debout peu importe le prix
Suivre son instinct et ses envies
Les plus essentielles
Tu peux exploser aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Non accidentel »

Etienne Daho 



5 commentaires:

Sophie - girlystan a dit…

Merci !! Je ne sais jamais quoi regarder sur Netflix, le titre de ce film me disait rien j'ai hâte de le voir maintenant :)

Crevette d'ODouce a dit…

Oui c'est ça. C'est tout à fait ça.
J'ai envie de le revoir tiens !
Merci.

bbbsmum a dit…

c'est un film pépite !
tu as joliment mis en mots tout ce qu'il évoque en chacun de nous !
très beau billet ! ça méritait d'attendre 10 ans ;-) <3

appelez moi Madame a dit…

Tu sais que je ne l'ai toujours pas vu! Je te remercie tu m'as donné très envie de le voir. Bises

Isabelle de Guinzan a dit…

Eh non, je ne l'ai toujours pas vu non plus !! POur l'instant je me contente de la chanson de Daho ;) Mais j'y arriverai, j'y arriverai...