mercredi 25 novembre 2015

L’année des Dino


Il y a quelques temps, je vous avais raconté la fête d’anniversaire Jurassic World de mon grand et force est de constater que les Dinosaures font un retour en force que ce soit au cinéma, au musée, dans les livres et dans les jouets !

Voici donc mon Dino Panorama.

L’exposition « Autour des Dinosaures » au Palais de la Découverte

Du 29 septembre 2015 au 16 août 2016 se tient une exposition très ludique sur l’époque des Dinosaures .Le visiteur est ainsi plongé au cœur du Jurassique et du Crétacé de 200 à 65 millions d’années grâce à différents tableaux. L’exposition mêle véritables découvertes scientifiques (notamment des os de dinosaures et des fossiles), une séquence vidéo, des animations et surtout 7 animatronics. Il s’agit en fait de robot dino hyper réalistes et animés qui représentent des espèces de dinosaures : des herbivores, des carnivores, des très grands, des féroces ou inoffensifs… C’est particulièrement bien fait grâce notamment à des bruitages.




L’exposition met en lumière les dernières connaissances sur cette époque et permet aux enfants d’en savoir plus tout en s’amusant. Elle est assez courte ce qui en fait un parcours idéal pour tout enfant dès 4 ans. En plus, en allant à l’expo, il est possible de prolonger la visite au musée…

Renseignements ici 

Dinomania, voyage animé au temps des Dinosaures


Ce très beau livre d’Arnaud Roi et Gwen Keraval aux éditions Milan, nous plonge dans l’univers de ces créatures à travers un ensemble de scénographies Pop Up magnifiques. Il propose ainsi de répondre à de nombreuses questions sur leur taille, leur catégorie, sur leur façon de se nourrir… Chaque texte est très complet avec tout un glossaire des espèces de dinosaures. C’est un livre qui s’adresse aux enfants un peu plus grands et qui sont passionnés. Il est très beau ce qui le classe dans la catégorie des « Beaux livres » pour enfants.
C’est autant une encyclopédie qu’un livre d’art !
22€.


Le voyage d’Arlo , le nouveau Disney de noël


Le 25 novembre sort en salles le nouveau film d’animation Disney, Le Voyage d’Arlo.

Synospis :

Et si l’astéroïde qui a radicalement bouleversé la vie sur Terre n’avait jamais heurté notre planète ?
Disney●Pixar nous emmène dans un nouveau voyage original et inattendu : un monde dans lequel les dinosaures n’auraient pas disparu.
Découvrez le grand voyage d’Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot.
Durant leur périple, en parcourant des terres aussi hostiles que mystérieuses, Arlo va apprendre à affronter ses peurs et découvrir ce dont il est réellement capable…

LE VOYAGE D’ARLO vous transportera dans une extraordinaire épopée, au milieu de paysages sauvages et grandioses avec des personnages aussi drôles qu’attachants et une émotion à fleur de peau.

Je n’ai pas encore vu ce nouveau dessin animé mais ce sera à n’en pas douter un gros carton !

Le voyage d’Arlo le 25 novembre au cinéma.


A noter aussi que les jouets issus du film et créés par Tomy vont envahir les magasins.

Les Dinosaures, côté jouets

Et justement, beaucoup de jouets sont proposés dans la thématique.

L’un de mes coups de cœur va au coffret Dinosaures créé par Mako Moulages. 

Ce magnifique coffret propose 6 moules pour créer des dinosaures hyper réalistes avec des détails incroyables. La marque iconique de notre enfance a revu le jour il y a quelques années grâce à l’énergie d’une jeune femme qui lui a redonné vie. L’an dernier, j’avais déjà pu admirer et tester un coffret ferme que nous avions fait en famille. Les moules en latex sont d’excellente qualité tout comme le plâtre ce qui permet de réussir sa figurine à coup sûr. En plus, un kit de peinture permet de leur donner des couleurs. Le temps de séchage est également assez réduit.



Dans le coffret « Le Mondes des Dinosaures », l’enfant peut recréer un monde en 3D avec les créatures qu’il adore : T-Rex, Tricératops, Diplodocus…





On peut réaliser des moulages Mako très facilement dès 5 ans. 

Et si vous avez envie de replonger en famille dans le monde de M
ako, allez-vite voir le site makocreations.fr

Et chez vous, y a-t-il des fans de Dino ?








dimanche 22 novembre 2015

Ma semaine en instagram #156 : Aller de l’avant


Impossible de publier le résumé de la semaine précédente. 

Trop de tristesse, le cœur trop lourd pour cet exercice si léger…

Cette semaine la vie a repris tout doucement avec l’impression d’avoir une gueule de bois.
L’ambiance était encore assez lourde surtout avec l’assaut mercredi à Saint-Denis. 

Beaucoup d’événements blogs ont bien sûr été annulés. 

La peur était assez palpable et franchement jusqu’à mercredi matin, j’ai trouvé qu’il y avait peu de monde dans le métro.

Vue de loin, la capitale faisait peur et j’ai pu lire beaucoup de messages apeurés sur les réseaux sociaux mais quand on y vit on apprend à faire avec. Et même si le climat était tendu, même si Paris semblait triste, il a fallu reprendre ses marques et sa vie dans cette ville qui est celle de beaucoup de personnes.

Mercredi, direction le cinéma donc pour assister à l’avant-première de Snoopy et les Peanuts avec les enfants et ceux d’Aurélie Paris. Ils ont bien aimé ce film d’animation tout mignon et en tant qu’adultes on retombe en enfance. Je vous en reparle très vite.


Jeudi matin, direction un petit déjeuner avec la marque Bic pour y découvrir les nouveautés spéciales Fêtes de fin d’année. Des stylos 4 couleurs en rouge métallisé, en argent ou en doré mais aussi des Bic tout dorés ou argentés vraiment glitter !



Et aussi la marque lance un système d'impression en 3D pour refaire notamment les bouchons perdus !

L’après-midi, j’avais RDV dans le 11 ème et je suis passée devant le Bataclan dont le parterre en face était jonché de fleurs et de bougies mais aussi de photos ou de messages d’espoir et d’amour. C’était très émouvant et je n’avais jamais vu autant de bouquets ou de bougies allumées. C’est la même chose devant chaque endroit touché par les attaques. J’y suis repassée  encore aujourd’hui et les badauds continuaient d’y apporter des bouquets.


Samedi, nous sommes allés en famille au musée de l’armée aux Invalides afin d’assister à une visite guidée de l’exposition Chevaliers et Bombardes. Cet hôtel construit sous Louis XIV pour servir d’hôpital aux soldats blessés est vraiment empreint d’histoire. Ses larges allés sous poutres, ses hautes portes en bois sculpté, ses escaliers et bien sûr le style napoléonien venu s’ajouter en font un monument assez magistral.




L’exposition est également très intéressante pour toute la famille mais je vous en reparle bientôt.

Et dimanche avait lieu l’enregistrement de la chanson créée en hommage aux victimes à l’occasion des #efluent4. Nous nous sommes rendus en famille dans un studio parisien où toute la journée des blogueurs et l’équipe de Parole de Mamans ont posé leur voix sur cette belle chanson de Soutien « Le Faire pour toi ». Nous ne sommes pas les futurs Womack and Womack mais nous nous sommes bien amusés et je pense que cela fera un chouette souvenir pour les enfants. Hâte de voir le résultat !


La semaine qui arrive va être particulièrement intense puisque vendredi se tiendra la 4 eme édition du Spot des efluent et cette fois ce sera sur 2 jours !

C’était ma semaine en mots et en images sur une idée de Madame Parle.

Cette semaine a été un peu différente même sur le blog puisque je vous ai parlé à trois reprises des événements qui ont eu lieu : 

Dans Rue de Charonne, je vous ai évoqué la rue de mon enfance
Dans "Les Terroristes ça tue pas les enfants", je vous ai parlé de leurs interrogations face à ce monde. 
Enfin dans "Comme un dessin de Kanako", je vous ai parlé de ce dessin que j'avais reçu de la part de cette illustratrice japonaise et de sa résonance aujourd'hui. 

Bon et je vous ai aussi évoqué comment je faisais le ménage avec You. 




samedi 21 novembre 2015

La voiture télécommandée Aqua Cyclone d’Exost by Silverlit [C’est dejà noël #7: test et avis ]


Choisir une voiture télécommandée pour faire plaisir à son enfant n’est pas une chose aisée…

Beaucoup de modèles existent mais peu sont à la hauteur de nos espérances : pas assez performantes, qui se déchargent trop vite, qui font trop bébé, peu maniables… Nombreux sont les défauts qui peuvent être énumérés.

Silverlit , le leader incontesté de la radiocommande, propose pour ce noël un ensemble de produits téléguidés qui vont plaire aux enfants : le Demon Drone, ce quadricoptère qui évolue à l’intérieur comme à l’extérieur, le Phoenix Mini, le tout dernier hélico de la marque, le Roboraptor , un dinosaure qui est le must de l’intelligence artificielle ou enfin le skatepark avec ses skateboards radiocommandés…

Mais Silverlit propose aussi deux voitures téléguidées d’un nouveau genre lancées sous la marque Exost .

La 360 Tornado, un véritable bolide dopé à la technologie qui avec ses pneus XXL  qui encaissent tous les chocs sur tous les terrains. Et en plus, elle est capable de rouler sur ses deux faces ! Proposée au prix de 49,99 €,elle est recommandée dès 5 ans.


Et l’Aqua Cyclone que nous avons pu tester en famille.

L’Aqua cyclone n’est pas une voiture comme les autres mais un 4X4  amphibie utilisable sur tous les terrains.

Léger et puissant, ce bolide fonctionne aussi bien sur la terre que sur la neige et même sur l’eau où il est aussi maniable qu’un bateau. Avec ses 4 pneus crantés, il peut franchir tous les obstacles à une vitesse de 15 km/heure.

Ce petit bolide fonctionne avec une batterie rechargeable incluse et une télécommande qui fonctionne sur piles non incluses.


Par une belle après-midi d’automne nous sommes partis tester cette voiture d’un nouveau genre.

Le premier constat est qu’elle se conduit très bien grâce à une télécommande très simple à comprendre.

De plus, elle est vraiment tout terrain ! Mon fils l’a testé sur route, sur terre, sur le sable mais aussi dans les flaques d’eau ! C’est vraiment super car elle est parfaite pour les citadins ou les petits campagnards. Ce bolide sera également au top par temps de neige…
Elle se transporte facilement dans un sac.



Côté vitesse, elle démarre fort et on peut la diriger jusqu’à 30 mètres.

Elle remplit parfaitement son rôle et est très amusante du fait de sa maniabilité et son côté tout terrain.

Elle est belle et solide.


Deux petits bémols :

  • Au bout de 15 minutes d’utilisation la voiture a tendance à ralentir.
  • Il faut vraiment la charger à fond pour une utilisation optimale. Par contre, le fait que la batterie soit rechargeable est un vrai plus car exit les piles à racheter à chaque fois !




Cette voiture est donc l’un des modèles les plus performants dans le secteur des voitures téléguidées pour enfant.

Elle se rapproche des modèles pour les plus grands tant sur le plan esthétique que sur le plan de la performance.

Un bon modèle à offrir pour noël.


video

Aqua Cyclone d’Exost by Silverlit
Dès 5 ans, 49,99 € en GMS et magasins spécilaisés.




vendredi 20 novembre 2015

Comme un dessin de Kanako


C’était vendredi dernier…

Il était 20h et je faisais insouciante la queue sur le stand My Little Paris sur le salon dédié aux femmes , Happy happening organisé par Au Feminin.com

La raison de cette fébrilité ? 

Kanako, la célèbre illustratrice japonaise  du site proposait de créer en direct un dessin à l’effigie de certaines chanceuses dont je faisais partie…

Je m’estimais même très chanceuse car j’étais la dernière de la file.

Comme à son habitude, Paris était le personnage principal de son dessin.

Elle avait choisi de reproduire une Tour Eiffel scintillante accompagnée de la silhouette de son modèle. Elle m’a ainsi représentée de profil, mes longs cheveux au vent avec la petite robe que je portais et une coupe de champagne à la main. Tout était vrai sauf le champagne…

J’ai quitté la soirée particulièrement fière de ce dessin avec l’impression d’avoir un trésor en ma possession.

Quelques minutes après cet instant que j’avais vu comme un moment de grâce dans ma vie de blogueuse, éclataient les terribles événements qui ont bouleversé la France entière.

Depuis j’ai regardé à nouveau ce dessin de Kanako et il m’est apparu sous un autre angle.

Une Tour Eiffel, des silhouettes de filles, les bulles d’une coupe de champagne, la liberté, la gaité, une légèreté apparente de la parisienne…

Le dessin de Kanako est léger comme les bulles d’un verre de champagne, son trait est enjoué. Elle dessine Paris comme elle le voit et le vit depuis de nombreuses années.

Paris est la ville lumière dans le cœur des étrangers qui viennent la découvrir ou dans le cœur de ses habitants.

Que l’on soit un parisien d’adoption, de cœur ou natif, que l’on y vive ou qu’on la regarde de loin, Paris vit et respire. 

Elle se relève de tout !

Beaucoup de mes amis provinciaux m’ont fait part de leur peur suite aux événements du weekend et je ne dirais pas que je n’ai pas peur non plus…

Mais je sais qu’en vivant dans cette ville, je peux un jour être émerveillée, le lendemain  énervée par le comportement de certains. 

Je peux y faire la fête ou y faire mes courses.

Je peux fréquenter les terrasses des cafés ou aller au parc avec mes enfants.

Je peux y dénicher le dernier produit tendance ou y trouver une vieille boutique.

Marcher sur des avenues ou emprunter des passages détournés.

Paris est une ville de vivants et non de morts et elle continuera à l’être.

Tour à tour futile, engagée, désuète, rétro ou à la pointe, énervante, vrombissante, prétentieuse, invivable, lumineuse, chaleureuse et inspirante.

Paris ce sera toujours la plus belle ville du monde et en même temps celle où les commerçants ont la réputation d'être mal aimables.

Paris sera toujours une ville clichée et une ville où il fait bon vivre...

Paris est une ville mixte faite de paradoxes, de clarté et d'ombres.

Mais Paris est debout.

Alors tremblez  mais pas à cause de ceux qui ont voulu nous mettre à terre mais plutôt parce que Paris fera toujours rêver ses habitants et ceux qui la découvrent ou la fantasment.

Et comme dans un dessin de Kanako, elle sera le personnage principal d’une belle histoire, celle d'une jeune japonaise qui débarque à Paris armée de son talent et de ses rêves, celle de femmes et d'hommes qui la composent et qui l'aiment.

#PrayforParis



Photos prises devant le Bataclan une semaine après



mercredi 18 novembre 2015

C’est You qui fait le ménage !


Une maison propre et qui sent bon, ok !

Mais une maison nettoyée à partir de produits chimiques qui polluent la planète et l’organisme de ma famille, il n’en est pas question.

Pour faire le ménage, je n’utilise que des produits naturels : du savon noir, du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude. C’est très efficace mais cela manque un peu de diversité et de bonnes odeurs !

Il y a deux ans, j’ai découvert la marque de produits nettoyants composés d’actifs 100 % d’origine végétale, You® by Salveco et depuis je n’ai pas honte de le dire c’est You qui fait mon ménage !


Pour nettoyer les vitres, pour désinfecter les toilettes, pour nettoyer la SDB ou bien la cuisine, j’ai l’habitude d’utiliser ces produits aux flacons recyclables et réutilisables.

En effet, après un premier achat de flacon, je n’ai eu plus qu’à me procurer des recharges qui diluées dans l’eau produisent un nouveau produit !

A  base d’huiles essentielles, les produits You® by Salveco sentent vraiment très bon et utilisent les vertus des parfums pour chaque usage.

Désormais You® by Salveco fait peau neuve et propose trois nouveaux produits nettoyants sols et surfaces dans des flacons d’un litre.

On peut ainsi les utiliser sur toutes les surfaces lavables de la maison : inox, émail, carrelage, surfaces stratifiées, parquets vitrifiés… C’est super pratique et très écologique d’avoir un seul et même produit pour plusieurs usages.

En plus, le bouchon est très pratique puisqu’il est possible de l’utiliser en version doseur pour mettre directement dans le seau ou bien en version pipette pour nettoyer une tâche spécifique.

Trois nouveaux parfums sont proposés :

Ultra dégraissant :
Cocktail d’agrumes
Diabolo Menthe

Désinfectant :
Tempête de Chlorophyle


Et en gage de sécurité, la marque est bien entendu certifiée Ecocert !

C’est pourquoi la gamme a d’ailleurs été élue produit de l’année !


A la maison, le ménage peut ainsi être fait par tout le monde en toute sécurité y compris par certaines petites filles qui se prennent pour des agents secrets du ménage !

Allez, plus besoin de te cacher ma poupée, on sait bien que c’est You® qui fait le ménage !

Cocktail d’Agrumes Flacon 1 L : 2,99 €
Diabolo Menthe Flacon 1 L : 2,99 €
Tempête de Chlorophyle Flacon 1 L : 3,29 €
En vente en GMS


lundi 16 novembre 2015

"Mais maman les terroristes ça tue pas des enfants ?"


" Les  enfants, il y a encore eu des terroristes à Paris "

"Ah bon mais y a pas eu de morts ? "

" Si mes chéris "

"Beaucoup ? "

"Oui ..."

C’est ainsi qu’a commencé la journée de samedi chez nous et sans doute chez beaucoup d’entre vous…

On dirait d’ailleurs qu’après cette nuit de drame, le ciel parisien était en deuil…

Nous avons décidé de rester à la maison hormis la traditionnelle sortie "courses" du samedi. 

En tant qu’adultes, nous sommes abasourdis, choqués, tour à tour collés à nos écrans de smartphone pour suivre les dernières actus ou zappant entre les chaines d’actus.

Mais les enfants sont là et ils sentent ce climat de tension tout en continuant leur petite vie.

On leur en parle un peu mais la plupart du temps nous essayons de ne pas leur montrer les images horribles, de leur éviter de trop comprendre…

Pour ne pas raviver une peur qui a déjà sévi en janvier dernier, pour ne pas non plus leur montrer que les choses vont mal…

Lui : "Mais Maman les terroristes ils ne viennent pas dans les écoles ?"

Elle : " Mais non voyons dans les écoles y a que des enfants, ça les intéresse pas…"

Lui : " Non y a des adultes aussi dans les écoles "

Elle : "Oui mais ce sont des maîtresses "

Lui :" Mais tu sais ils ont un cœur de pierre "

Elle : "Non, quand même pas je pense qu’ils ont un petit peu de cœur… "

Lui : "Non je ne crois pas..."

Un enfant de 9 ans qui commence à comprendre le monde, qui est en route vers l’autonomie et une fillette de 6 ans encore proche de la petite enfance qui n’imagine pas ce que cela veut dire que d’être tué ainsi dans la rue…

Mais ce sont aussi deux enfants qui sont parisiens, qui vivent dans cette ville et pour qui elle était un refuge.

Et pourtant, demain il va falloir retourner à l’école, ils vont certainement tous être au courant, ils vont en parler ensemble ou avec les enseignants.

Il y aura peut-être encore les drapeaux en berne, une minute de silence et des militaires et policiers partout.

Et il y aura des questions encore et encore car pour eux, cette ambiance va faire partie de leur quotidien. 

Ils ont 6 et 9 ans et ont déjà connu deux séries d’attentats dans leur pays, dans leur ville...

Leurs questions sont parfois déroutantes, tellement qu’on ne sait pas toujours comment y répondre.

Et pourtant, ils ont leur propre analyse et aussi leurs angoisses.

Alors que les médias se focalisent sur le bilan épouvantable du Bataclan, mon fils s’inquiète de ce qu’il connait et c’est ce qui s’est passé au stade de France qui l’interroge le plus.
C’est pour lui concret : il a suivi le match France-Allemagne et est déjà allé à un match.  

Pour lui c’est un lieu de fête et c’est très angoissant de savoir que des terroristes peuvent y pénétrer. 

Il nous interroge sur notre propre expérience aussi : est-ce que vous êtes déjà allés au match vous ? C’était quoi ? Derrière ces mots, il y a une question simple : « Est-ce que vous aussi vous aviez peur d’aller voir un match quand vous étiez plus jeunes ? ».

Et tout à l’heure, en pleine matinée dominicale : « Et puis maman de toutes façons les terroristes y attaquent que la nuit ? »

Nombreux magazines ou sites ont prévu des cahiers spéciaux pour expliquer les attentats aux enfants mais combien sont capables de comprendre comment on peut vivre ces drames quand on a entre 5 et 12 ans ?

Est-ce que nos enfants auront peur de sortir boire un verre ? Est-ce que nous leurs parents allons trembler pour eux longtemps ? 

J’avais commencé à laisser notre fils descendre à la boulangerie juste en bas de chez nous pour acheter le pain. Il nous réclame depuis quelques temps de pouvoir aller à l’école tout seul. Il est prêt et sa demande est légitime…

Mais franchement, je n’ai pas envie de le laisser seul une minute au vu des derniers événements …

Nous sommes face à de nouvelles interrogations, les mêmes que celles que se posent tous les pays en guerre ou menacés par le terrorisme…

Comment allons-nous vivre avec ça dans les jours prochains ?

Que va-t-on leur dire à l’école ? Il est certain que toutes les sorties vont être annulées, les spectacles. 

Demain les miens ont la photo de classe et ils ont mis du coeur ce soir à choisir leurs vêtements. Ils se feront beaux demain matin et ils auront ce même sourire chaleureux que d'habitude.

Les enfants sont forts, ils vont s’adapter mais les enfants sont précieux et il faut les accompagner car ce drame n’est pas perçu de la même façon par eux.

C’est aussi leur monde d’enfant qui est ébranlé et les prochains jours risquent d'être pour eux sujets à questions.




samedi 14 novembre 2015

Rue de Charonne (#Prayforparis)


Hier soir je suis sortie dans Paris  comme je l’ai toujours fait depuis que je suis adolescente…

Hier soir je suis sortie dans le 11ème parce que c’est mon quartier, celui de mon enfance et celui auquel je reste attachée parce que j’y ai mes repères.

Hier soir je suis partie de la soirée à laquelle je participais  vers 20h30, j’ai pris le métro à 100 mètres du Bataclan.

Hier soir je suis rentrée, on a regardé le foot parce que cela faisait plaisir  à notre fils. Puis nous les avons couchés après les avoir embrassés, finissant notre soirée devant le match.

Un vendredi soir tranquille dans notre appartement parisien.

Et puis comme tout le monde, la découverte de l’horreur.

Les images qui s’enchainent : le Stade de France, le 10ème arrondissement, le 11 ème arrondissement.

La carte de Paris qui s’affiche me fait froid dans le dos. Je reconnais chaque image, chaque bar ou coin de rue.

J’ai habité pendant 15 ans en face de ce café qui a été pris pour cible rue de Charonne.

Je suis passée devant des centaines de fois pour rentrer de l’école, aller me promener, aller ensuite rendre visite à ma mère qui a quitté le quartier depuis 3 ans…

Je ne suis pas morte ce soir-là mais je peux vivre cette scène car je connais cet endroit. Je ressens dans ma chair et dans ma mémoire cette horreur. Si je ferme les yeux, je peux voir les détails des lieux et presque reconstituer cette soirée du 13 novembre 2015.

J'imagine ces jeunes gens installés au terrasse ou fumant une cigarette une bière à la main sur le trottoir. Ils sont là, ils sont jeunes et ont envie de passer une bonne soirée. C'est le même rituel tous les weekends. Le temps est agréable ce soir comme un prolongement de l'été. Tout le monde a envie de passer une belle soirée. Et puis cette voiture qui s'arrête .La rue est assez étroite, il est difficile de se cacher ou s'échapper...

Quand j’étais étudiante, j’étais tellement fière d’habiter dans ce coin, de me dire que pour sortir, m’amuser je n’avais qu’à descendre dans ma rue. 

J’ai fêté mes 20 ans dans un bar restaurant à une dizaine de mètres du café pris pour cible.
La rue de Charonne c’est la rue populaire par excellence, une rue qui transpire la vie, qui pétille, qui grouille et qui a une âme… C’est la rue de  la jeunesse  et ce n’est pas par hasard si elle a été prise pour cible.

La rue de Charonne a résisté à la Révolution, à la Commune, à  la fusillade  dans son métro pendant la guerre d’Algérie, au tueur en série Guy George qui en avait fait son terrain de chasse.

Elle résistera à ce drame car elle est forte.

J’aimerais aller déposer une bougie dans les jours à venir mais je ne crois pas que je suis prête à y aller avec les enfants.

Ce n’est pas pour eux et je ne sais pas si j’arriverais à cacher mon émotion devant ce lieu que je connais si bien.
Le quartier de la Fontaine au Roi, j’y ai travaillé. Le Bataclan est à deux pas, j’y suis passée souvent.

Des milliers de personnes ont été touchées, chacun à leur façon aux 4 coins de France et partout ailleurs. Sur les réseaux sociaux, les attentats parisiens ont occupé les fils d’actu toute la journée. Les médias en ont parlé.

Ma famille m’a appelée et envoyée des SMS toute la journée pour savoir comment nous allions. 

Je suis meurtrie de voir ce coin de Paris encore une fois touché. En janvier, c’était déjà le 11ème et le 12ème qui étaient atteints. Des lieux qui me sont familiers, des lieux simples et populaires…

Tout le monde est choqué à sa manière et beaucoup l’ont exprimé comme une catharsis…
C’est un deuil national que nous partageons tous.

Ma façon d’en parler n’est qu’un angle mais j’ai ressenti une peine toute particulière car même si je ne connais aucune des victimes, je connais très bien l’esprit de ces soirées dans la rue de Charonne et dans le 11ème.

Alors permettez-moi de vous dire que ce soir j’ai (encore) de la peine…

Et permettez-moi de vous dire aussi que peut-être quelque part à Damas, à Tunis, à Beyrouth ou ailleurs, des personnes voient des endroits qu’ils aiment détruits, des personnes jeunes et insouciants qui disparaissent… Et qu’ils ressentent la même peine.

#PrayforParis #Prayforhumanity


Hier Hie


vendredi 13 novembre 2015

Emmy Fait son one-kid show à l’Apollo Théâtre !




Et si une petite fille de 7 ans pouvait faire son propre one-Man show ? Elle en aurait des choses à dire…

Dans Emmy fait son one-kid show, une comédienne nous fait partager la vie et les pensées d’une petite fille de 7 ans bien dans ses baskets. 

Elle nous parle de l’école et de sa maîtresse loufoque, de sa maman un peu trop mère poule, de sa petite sœur, de ses camarades … et nous embarque dans son univers.

Les sketches s’enchainent reprenant les codes des enfants, leurs petites manies, leurs questions. Il y a aussi leurs peurs comme celle du noir ou des araignées…

©Bruno Autin

Emmy ne manque ni d’humour, ni d’imagination et elle a aussi beaucoup de courage !
Pendant une heure, la comédienne fait le show et réussit le pari de séduire les enfants et les parents.

Les enfants se retrouvent complètement dans ce qu’elle raconte et participent énormément au spectacle grâce à une interaction continue. 

L’actrice a beaucoup d’humour et n’hésite pas à tourner en dérision le public adulte.
Et elle chante, danse, c’est rythmé et dynamique.

©Bruno Autin

Elle fait monter les enfants sur scène et mon fils est venu y faire une démonstration de Hip Hop. Ce qui est très bien c’est que l’actrice est attentive à tous les enfants qui sont d’ailleurs placés au premier ou deuxième rang, les parents étant derrière.

Et à la fin du spectacle, l’actrice propose aux enfants de venir à sa rencontre sur scène et ma puce n’était peu fière de lui faire un bisou et une photo et de repartir avec une affiche dédicacée.

Ce spectacle est parfait pour les enfants qui sont en primaire.

Emmy fait son One-Kid Show
Apollo Théâtre
Mise en scène  Laura Bensimon avec en alternance Florence Annoni ou Sophie Girardon
Du 17 octobre 2015 au 2 janvier 2016, pendant les vacances scolaires du mardi ou samedi à 15h30.
Puis en tournée.