jeudi 30 mars 2017

Aller de l’autre côté du miroir…



Notre maison, notre quartier ou notre lotissement, notre univers familier, celui qui nous rassure et dans lequel nous avons nos marques, sont autant de lieux précieux.

Ces lieux familiers sont ceux qu’on parcourt chaque jour, ceux qui semblent immuables et qu’on ne regarde même plus tant on sait qu’ils sont là ou au contraire qu’on aime à retrouver après une longue absence ou une journée difficile…

Je fais partie de ces gens qui aiment s’imprégner du lieu où ils vivent, de ces gens pour qui les lieux qui les entourent font presque corps avec eux. Il m’arrive dans mon quotidien de m’arrêter pour observer telle lumière sur cette rue que je connais pourtant par cœur, je regarde parfois des lieux que je n’avais jamais remarqués ou tel détail qui me frappe avec la sensation d’avoir fait une découverte.

Je fais aussi partie de ces gens qui aiment les mystères d'un lieu. J'aime imaginer les gens qu'il y a eu avant moi. Quand je lis certains livres qui se passent dans des lieux existants, j'aime à retrouver les lieux de l'intrigue.

Quand j’étais enfant, je voulais être archéologue, avide de mettre au jour des lieux ou des objets. J’ai gardé cette envie d’aller plus loin que le décor et cette capacité à m’émerveiller du paysage.

Ma ville, Paris, et mon quartier sont une source inépuisable pour assouvir ce besoin.

Nous avons ce goût en commun avec mon mari, qui aime par ailleurs aller encore plus loin comme je vous en avais parlé ici.

Nous essayons de transmettre cette passion commune à nos enfants et de leur montrer les petites choses qui nous entoure avec des yeux d’explorateur.

Parfois, il suffit d’aller aux pieds de son immeuble pour découvrir ce qu’il y a de l’autre de côté du miroir…

Un dimanche après-midi, nous sommes partis à l’assaut d’un morceau de la coulée verte située dans le 12 ème arrondissement qui est « officieusement » ouvert à la balade. C’est un espace occupé par les anciens rails de la Petite ceinture qui faisait le tour de Paris au début du 20 ème siècle. 




Elle est aujourd’hui envahie par la végétation et est devenue l’un de ces espaces urbains où l’on laisse la biodiversité s’installer et où celle-ci est magnifiée côtoyant friches industrielles et immeubles d’habitation. Partout, le Street art est présent donnant des couleurs vives au vert de la végétation qui a envahi les rails.



Aujourd’hui peu fréquentée, elle est connue par les habitants du quartier, les amateurs de lieux insolites , les promeneurs égarés qui ont vu du monde, les audacieux qui aiment sortir des sentiers battus.

Cette balade offre un point de vue neuf à plusieurs titres. En passant à travers les immeubles, elle permet de voir des cours cachées, des petits jardins dans la ville, l’arrière d’immeubles.



En prenant de la hauteur, cela offre des perspectives inédites sur la ville.




Et puis c’est une plongée dans l’histoire du début du siècle, le Paris populaire composé d’ouvriers besogneux qui s’entassaient dans le Tramway pour rejoindre le cœur de la ville.

L’ensemble est enfin particulièrement bucolique et rappelle qu’il y a peu cette partie de Paris était presque à la campagne.

Ce quartier a d’ailleurs gardé cet esprit. Il y règne une sorte de charme provincial, un calme qui le distingue du centre de Paris. Il y a beaucoup de petites maisons, d’immeubles de petites tailles bordés d’arbres, d’impasses pavées.

On est ici loin de la frénésie d'une capitale, certaines choses semblent figées, presque décalées dans le temps.



Les enfants ont ainsi profité d’une autre façon de voir ce qui les entoure et pris conscience de la relativité des points de vue. 

C’était une petite aventure du dimanche, entourés de la bienveillance de leurs parents. Ils ont mis les pas dans ceux d’autres personnes avant eux, ont vu une autre partie de leur histoire, la petite histoire qui compose la Grande Histoire. Ils se sont nourris d’images pour plus tard… L'occasion pour eux de voir au-delà de leur univers.

Et nous avons passé un excellent dimanche ensoleillé de l’autre côté du miroir !

Pour retrouver les photos d'@advancetwelth, suivez son compte instagram






2 commentaires:

Lucky Sophie a dit…

J'adore cette balade !

Les Petites M Blog a dit…

C'est génial! Une belle promenade comme je les aime :)
Je pense aussi que les enfants deviennent un peu comme nous par mimétisme... Je m'arrête souvent regarder un arbre de la rue, une lumière, un détail, et les filles sont plus attentives et font un peu comme moi maintenant. Souvent sur le trajet de retour d'école, on a nos petits repères et habitudes :) J'aimerais découvrir des endroits cachés comme ça!
Bises
Marion