lundi 6 novembre 2017

Ceux qui allaient être grand frère et grande sœur


Dans quelques mois, un bébé va venir agrandir notre famille.

Un petit être qui va venir chambouler nos habitudes, un petit bébé qui va prendre de la place, occuper l’espace et le temps et mettre un terme à notre équilibre masculin/féminin parfait.

9 et 11 ans et demi d’écart vont séparer notre duo d’inséparables de leur petit frère ou petite sœur.

Cela peut paraître beaucoup, surtout dans une famille qui reste dans le même format.

Il y aura clairement une vie avant bébé, où nos grands sont relativement rapprochés en âge, et une vie après bébé.

Il faut vous dire pourtant qu’ils l’attendaient ce bébé ! Même, ils en rêvaient de cette famille en plus large…

Et le sentiment qu’ils ont ressenti en premier, à l’annonce de cette grossesse, a clairement été de la Fierté.

Ils ont presque eu l’impression qu’à force de le demander intérieurement très fort, ce petit miracle était un peu de leur fait. C’est un beau ressenti, de ceux qui rendent plus confiants en la vie.

Notre aîné connaît déjà un peu ce rôle puisqu’il veille à sa manière sur sa petite sœur. Mais avec elle il traite d’égal à égal. C’est à la fois sa complice et sa rivale, sa confidente et son boulet…

La petite est très contente de sortir de ce rôle de petite justement et elle rêve déjà de jouer les petites mamans.

C’est assez drôle d’ailleurs car tant que le bébé n’est pas là, mon fils a tendance à faire des plans sur la comète en visualisant déjà un enfant plus grand à qui il pourra transmettre ses passions, qu’il pourra accompagner et former. C’est le vrai Grand Grand frère.


Ma fille, au contraire, se voit en maman de rechange, une petite aide indispensable qui s’occupera de bébé comme je pourrai le faire…


En attendant ils le chouchoutent, lui ont donné un surnom. Ils s’affairent à trouver des prénoms et ont la mission de noter ceux qui pourraient nous plaire. 

Nous avons aussi eu la chance de pouvoir leur faire partager la deuxième échographie et ils ont vécu ce moment avec beaucoup de recueillement.

Déjà très présent dans leur imagination, ce bébé est devenu concret grâce à la magie de l’imagerie. C’était très touchant de les voir ainsi, ne trouvant pas tous les mots, s’interrogeant fascinés par ce qu’ils voyaient…

C’est un vrai bonheur d’avoir un petit dernier, à la fois pour les « vieux » parents que nous sommes mais aussi pour les enfants qui ont la joie de partager ce moment intense dans la vie d’une famille.

Je parie que ce bébé ne manquera pas d’amour. 

Merci à mes chéris de se montrer aussi doux et bienveillants que ce que je dis chaque jour ici ou ailleurs.



6 commentaires:

Maeva MummyBenti a dit…

J’ai beaucoup aimé te lire. Tes mots si justes, qui sentent bons les sentiments et la bienveillance. Ils sont déjà bien impliqués, bébé va être entouré d’une team de choc!

Les Petites M a dit…

C'est très beau ce que tu écris! Et c'est magique de penser que leur souhait s'est réalisé un peu grâce à eux <3
Je suis sûre qu'accueillir un bébé en étant grand enfant est magique! Ils profitent vraiment de cette expérience!
Et la rivalité certainement moins importante que lorsqu'on a 2 petites soeurs boulets rapprochées comme chez nous ;)
Bisous et belle fin de grossesse!
Marion

bbbsmum a dit…

Adorables on les sent déjà si attentionnés ! et tu es magnifique avec ce joli bidou <3

AudreyN a dit…

Super grand frere et grande soeur. Pour avoir 10 ans et demi d ecart avec mon frere j ai été sa 2 eme maman.

Myriam Zamala a dit…

Félicitations ! Tes mots sont justes magnifiques ! Je suis vraiment contente pour toi et ta petite famille. Bonne journée !
PS : Mon pseudo ne te dira peut-être rien mais si je te dit ancienne blogueuse et Elvira, ça te parlera probablement plus ;-)

Appelez-moi Madame a dit…

Oh non il ne manquera pas d’amour 💚