dimanche 22 janvier 2017

Ma semaine en instagram #204 : it’s cold outside !


Une classique semaine d’hiver : on a eu froid, on a fait des petits plats qui tiennent chaud, un enfant sur deux a été malade…

Dimanche dernier, après un petit tour au marché, c’était cocooning et préparation des plats de la semaine. 

J’ai fait un Minestrone et c’était trop bon !


Les vœux continuent d’arriver dans la boite aux lettres. J’ai notamment reçu ceux de Nathalie des Fées de la Com qui chaque année joint une petite attention très bien choisie. Cette fois c’était un petit carnet et des tatoos. Ma copine Mireille du blog Le zoo, la Savane et les mousticks a aussi l’habitude de m’envoyer une carte de vœux de ses moustiques. 


Je trouve que la tradition de la carte de vœux est chouette et c’est toujours agréable d’avoir des cartes. J’en ai écrit quelques-unes aussi pour la famille ou certains partenaires.

Mercredi et jeudi, mon fils était malade, une petite gastro alors nous avons peu bougé.

Jeudi soir, j’étais invitée par la marque Tomy à une conférence avec Sophie Marinopoulos autour du jeu. Même si mes enfants sont un peu grands maintenant, il était néanmoins très intéressant de connaître l’état des recherches sur l’enfant, l’importance du jeu et la façon dont cela le construit. La célèbre psychologue est par ailleurs très accessible et à l’écoute sans jugement. Elle est l’ambassadrice du grand Observatoire lancé par la marque auprès de dizaines de parents, grand- parents et enfants. Je vous reparlerai prochainement de cette étude.


Vendredi, un énorme colis m’attendait : une super mignonne lampe Ourson accompagnait la gamme Drill pour enfant. Cette gamme composée de 3 produits : le Petit Drill qui est un sirop destiné aux enfants de 6 mois à 6 ans. Sans sucre, sans colorant et sans paraben, il combat la toux sèche. Une nouveauté, le Drill Calm Junior, un sirop pour la toux sèche dès 6 ans au bon goût fraise. Ce nouveau sirop calme l’irritation sans bloquer le mécanisme naturel de la toux. Enfin, nous avons reçu le Naso Drill , un spray nasal à l’eau de Luchon (donc à l’eau thermale et non à l’eau de mer) utilisable dès 1 mois. Ce spray est tout doux, sans odeur et avec une microdiffusion très agréable. J’avoue que pour le moment, nous n’avons ni rhume, ni maux de gorge, ouf !



Ce weekend, anniversaire de copains, balades et galettes entre parents d’élèves au programme ! Et comme tous les dimanche matin, Monsieur est allé à la boulangerie et nous a ramenés un petit dej de compét’ C’est vraiment son truc à lui : tous les weekends, il se lève et file à la boulangerie pour avoir du pain frais.


C’était ma semaine en mots et en images.



mercredi 18 janvier 2017

Un sac de Billes au cinéma + (#Concours : 5X 2 places à gagner + le roman de Joseph Joffo)


L’enfance est un moment fondateur : fondateur par ce que l’on vit et fondateur par ce que l’on apprend.

Je lisais beaucoup petite fille (cette passion ne m’a pas quitté) et j’étais avide de découvrir des histoires vécues, récits de vie, anciens ou contemporains qui me faisaient tour à tour rêver, m’interroger et grandir.

Un sac de Billes de Joseph Joffo est l’un de ces romans phares qui m’ont marqué au même titre que le Journal d’Anne Franck ou dans un ton plus léger les livres de Pagnol. Qu’ils soient tragiques ou témoins d’une époque révolue, ces livres sont touchants et laissent des traces.

J’aimerai que mes enfants puissent lire ces ouvrages qui n’ont pas pris une ride.

Mais je trouve également formidable que beaucoup soient adaptés au cinéma et Un Sac de billes est une réussite du genre mêlant avec brio les éléments du livre.

Joseph Joffo est toujours vivant et il a dit avoir retrouvé dans les yeux du petit acteur qui interprète son rôle beaucoup de lui-même, ce qui atteste que le réalisateur a bien perçu l’esprit de l’écrivain et de son livre.

Synopsis :

Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.


On connait le thème et aussi l’époque mais pourtant on ne se lasse pas de partager avec ces enfants la petite et la Grande Histoire.

Mes enfants n’ont pas vu le film et connaissent encore assez mal l’épisode de la Shoah mais je suis sûre qu’ils vont aimer ce film où des enfants sont les héros principaux. 

Comme dans le livre, on est conscient de la tragédie qu’ils vivent et pourtant on peut sourire de leurs facéties et de leurs petits mots.

Car c’est un film sur l’enfance avec toute la dose d’espoir que cela comprend.


Christian Duguay a su s’entourer des parfaits acteurs pour ce film de Patrick Bruel à Elsa Zylberstein en passant par les deux frères Dorian Le Clech et Batyste Fleurial.

Si vous avez des enfants en âge de voir ce film, ne le loupez sous aucun prétexte !

La bonne nouvelle est que j’ai la possibilité de vous offrir 5X 2 places pour les cinémas Gaumont  + le roman de Joseph Joffo , Un sac de Billes qui sort au cinéma le 18 janvier 2017.

Pour jouer, rien de plus simple :

  • Vous me dites en commentaire comment s’appelle le frère de Joseph Joffo.
  • Une chance de plus si vous likez ma page Facebook et/ou partagez (facultatif)

Vous pouvez tenter votre chance jusqu’au 22 janvier inclus.

Jeu réservé à la France métropolitaine.

Bonne chance.

mardi 17 janvier 2017

Du nouveau chez Pierre Fabre Oral Care


Depuis 1 an j’accompagne le groupe Pierre Fabre oral Care à travers sa marque Elgydium. 

Le groupe n’a pas chômé en fin d’année 2016 et début janvier 2017 dans le but de proposer des nouveautés : digitale avec un site revu, produit avec le lancement de la brosse à dents Inava Hydrid et enfin avec l’ouverture d’un concept-store unique dédié à l’univers bucco-dentaire.

Trois nouveautés que j’ai eu le plaisir de découvrir et que j’avais envie de partager ici.


Afin de se moderniser et de répondre à la demande de ses clients, le groupe a créé un site complet regroupant toute son offre : Elgydium, Inava et Arthrodont passant en revue toutes ses gammes pour toute la famille. Le site propose des conseils en fonction de vos besoins. 

En un clic, vous aurez la solution à vos problèmes : dents sensibles, plaque dentaire, blancheur, caries… La navigation y est très facile, le site est responsive pour être consultable depuis les smartphones et les tablettes. Très clair, moderne et épuré, il répond à tous les besoins. En plus, il est possible de trouver où acheter son produit préféré grâce à un système de géolocalisation. J’ai une lectrice qui me dit souvent ne pas trouver facilement le dentifrice Elgydium au citron qu’elle adore et bien maintenant cela n’arrivera plus ! Les spécificités du produit et un guide d’utilisation accompagnent chaque fiche produit.

Bravo à Pierre Fabre pour ce site innovant qui facilite la vie du consommateur.

Un produit unique : la brosse à dents électrique Inava Hybrid


Ayant les dents sensibles, je n’utilise que les brosses à dents Inava à la fois souples, douces et efficaces. Jusqu’à présent, je fuyais les brosses à dents électriques pour deux raisons : une extrême sensibilité et l’envie de garder le geste manuel du brossage.

Or la brosse à dents Inava Hybrid est révolutionnaire associant pour la première fois la douceur et l’efficacité.

Son système de vibration est sonique avec une vibration des brins à haute fréquence qui conserve le geste manuel tout en éliminant facilement la plaque dentaire, en accédant aux espaces interdentaires tout en conservant la douceur des brins de la marque.

Elle est également bien plus légère que les brosses électriques classiques et l’avantage est qu’on peut aussi l’utiliser en mode manuel. La tête est interchangeable et comme pour toutes les brosses à dents Inava, la tête passe au micro-ondes pour un nettoyage optimal. Elle se recharge sur secteur une fois par mois. Pour l’actionner il suffit d’appuyer sur le bouton. En relächant la pression, elle s’arrête.


Vendue en pharmacie et parapharmacie au prix de 39,90€ dans un set comprenant la brosse à dents Hybrid + secteur.

Un must-have pour les dents et les gencives sensibles.

Un concept-store à Paris : Smile and Care

Enfin, la marque s’est associée au groupe Citypharma pour créer le premier espace entièrement dédié à la santé bucco-dentaire en pharmacie. Ce flag ship est situé dans la célèbre pharmacie de la rue du Four dans le 6ème arrondissement. Cette pharmacie est très connue car elle pratique des prix très attractifs.


Pierre Fabre Oral Care y a développé un espace dans lequel on retrouve tous les produits du groupe et où sont prodigués des conseils par une professionnelle. L’idée est de trouver un ensemble de produits qui correspondent parfaitement à ses besoins en un seul et même lieu. Grâce à des échantillons et un espace prévu à cet effet, le client peut tester avant de choisir son produit. Convivial, l’espace est prévu pour que le client prenne plaisir à y trouver la brosse à dents de son choix. Et pour les enfants, les produits sont mis à leur hauteur afin qu’ils puissent choisir avec leurs parents.





Je trouve cette idée assez innovante et cela permet à chacun de prendre le temps de bien choisir son produit dentaire. L’idée est aussi de casser les idées reçues sur la pharmacie. Un dentifrice ou une brosse à dents n’y est pas plus chère qu’en supermarché et en plus il est possible de bénéficier de conseils de pro.

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à faire un tour dans cet espace qui pourrait à terme se décliner dans d’autres pharmacies.

Ces trois innovations montrent une fois de plus le dynamisme du groupe Pierre Fabre au service de notre santé.

C'était mon #Mardibeauté pour Parisienne à Vincennes



dimanche 15 janvier 2017

Ma semaine en instagram #203 : gourmandises


Je crois que s’il y a une chose que je dois retenir de cette semaine c’est que j’ai beaucoup trop mangé ! Il faut absolument que je sorte de cette période festive où l’on passe notre temps à manger. 

Après les repas de Réveillon, ma semaine en Auvergne, et maintenant les galettes, ma balance risque de virer dans le rouge….

Lundi, un petit aller/retour dans la journée à Villefranche-sur-Sôane chez Blédina pour commencer la semaine.


Mardi, c’était la galette au boulot et il fallait sortir les paillettes.


Mercredi, les températures étaient toujours bien basses et l’envie d’un bon thé et d’un bon bouquin m’a saisie.

C’était sans compter sur une petite escapade bien sympathique à l’Annexe Kangourou.
J’ai en effet été invitée à découvrir les produits d’hygiène dentaire de la marque GUM et à participer avec les enfants à des ateliers. Ainsi, nous avons réalisé une délicieuse galette avec Amelia Nymphea. Les enfants ont pris à cœur de bien suivre les étapes de la recette et étaient très fiers de revenir à la maison avec leur propre galette que nous avons mangé le soir. Ma fille a également créé une jolie trousse tandis que brosses à dents, dentifrices et produits m’étaient présentés. Je connaissais déjà la marque mais je vous en reparle très bientôt. Nous avons passé un très chouette moment.



Pourtant cette belle journée s’est mal terminée car je me suis disputée avec ma fille. Une situation de tension totalement inutile et ridicule qui a dégénéré… Je m’en suis tellement voulu…

Du coup, je lui ai présenté mes excuses d’une manière un peu originale puisque le lendemain pour son goûter, je lui ai préparé son gâteau préféré que j’ai appelé le « gâteau des excuses ». Cela m’a donné l’occasion d’écrire un article sur le thème des excuses faites par les parents aux enfants. Cet article a été largement commenté et diffusé et je vous en remercie chers lecteurs. Je l’ai écrit très spontanément exposant ma détresse de parent et l’idée que j’avais eu pour me faire pardonner. Apparemment cela en a touché d’autres…

Samedi, nous avions décidé d’aller en famille voir l’exposition Magritte du Centre Georges Pompidou. J’avais des billets coupe-file mais malgré cela nous avons quand même fait 1h30 de queue en tout … Les enfants ont été des modèles de patience mais je trouve cela mal organisé. Peut-être faudrait-il faire comme la Fondation Vuitton et instaurer des créneaux horaires pour les expos temporaires … L’exposition n’était pas immense en plus. Les tableaux étaient intéressants et l’œuvre du peintre belge a bien plu aux enfants même s’ils n’ont pas tout compris. Ils ont regardés les toiles, essayé d’en comprendre le sens et l’essence. Pour avoir visité le très beau musée Magritte de Bruxelles, mon mari et moi étions un peu déçus par cette expo même si nous avons passé un bon moment.




Nous avons poursuivi par un tour dans ce quartier toujours si animé.

Aujourd’hui, nous avons décidé de nous reposer et l’envie m’a prise de vitamines et d’ingrédients sains. Du coup, j’ai filé au marché pour acheter des légumes et des fruits. J’ai préparé une salade de fruits oranges/ananas et un Minestrone est en train de mijoter…. Je crois qu’avec la semaine très froide qui arrive, il est important de prendre des forces pour être en forme.

Voilà c’était donc ma semaine en mots et en images.