vendredi 28 avril 2017

Paris, le temps d’une balade en amoureux


Paris est aux yeux du monde entier la ville des amoureux. 

Quoi de mieux que de se balader à Paris avec l’être aimé ? Un après-midi, nous avons fait l’école buissonnière avec mon mari. Il faisait très beau, le ciel était bleu et tous les arbres étaient partout en fleurs. Du rose, du blanc, du jaune ou du vert mis en valeur par un soleil éclatant donnaient à Paris des allures de décor idéal de film romantique.

Qu’est-ce qui fait que la capitale française est le décor idéal des histoires d’amour ?

Est-ce la beauté de son fleuve qui change au fil des saisons et qui constitue la colonne vertébrale de notre ville ? En se promenant sur les voies sur berge, c’est l’occasion d’admirer sa couleur vert foncé aux reflets d’argent, de se laisser happer par son flux apaisé en période beau temps. 



Les quais sont propices à l’observation : les gens qui y circulent, les bateaux mouches pleins de touristes, les fameuses péniches, lieux d’habitation de quelques parisiens privilégiés… Puis les monuments qui émergent au fur et à mesure de la balade.

Est-ce parce que certains décors semblent immuables et constituent les clichés de notre capitale ?

La cathédrale Notre Dame de Paris qui surplombe les iles de la Cité et Saint-Louis semble être l’écrin parfait pour accueillir ceux qui s’aiment. Il n’est pas rare de surprendre des jeunes mariés asiatiques venus immortaliser en photos leur joli jour.


A ses pieds, les bouquinistes qui attendent le chaland et les peintres qui vendent leurs œuvres façon aquarelle ou dessin aux touristes souhaitant ramener un souvenir de leur séjour.


Est-ce notre douceur de vivre et la nonchalance qui émane de certains lieux ?

Paris ce sont les cafés et les bistrots si pittoresques aux terrasses desquelles les couples aiment siroter un verre de vin ou dans lesquels il est agréable de se régaler d’un menu traditionnel sur des nappes à carreaux rouge et blanc, dans des assiettes de faïence rétro, tenus par des Titi parisiens au caractère bien trempé ! C’est la douceur de vivre à la française…


Se régaler également d’une glace de chez Berthillon, adresse bien connue des gourmands pour laquelle on n’hésite pas à faire la queue.



Au détour d’une rue c’est aussi découvrir le lieu où ont vécu les amants maudits Héloise et Abélard dont les visages sculptés expriment la profondeur de leur amour.


A la différence de New York qui est une ville réputée pour son énergie et son effervescence, Paris est une ville où il fait bon de flâner car la capitale offre des ruelles dans lesquelles il est bon de se perdre.

Le quartier du Marais offre une ambiance apaisante. Les vestiges archéologiques cotôyent l’histoire médievale et Renaissance, moderne ou contemporaine. Des hôtels particuliers, des lycées prestigieux, des musées… C’est le vieux Paris, celui qui surprend, celui qui touche parfois car il s’y est passé beaucoup d’événements. Le Marais est à la fois un quartier vivant avec des habitants très attachés à leur quartier et un quartier musée qui offre des trésors scupltés, architecturaux, qui regorgent de petites boutiques ou de cafés. Il y a très peu de voitures ce qui rend la balade très agréable.







Est-ce parce même si c’est une capitale, Paris offre des endroits particulièrement bucoliques ?

Le Paris caché, celui qui propose des perspectives underground qui sont à découvrir à deux offre un décor iconoclaste aux amoureux. Dans le quartier de la Bibliothèque François Mitterrand, il existe encore des entrepôts laissés aux mains habiles des artistes graffeurs. Entre Urban Jungle foisonnante, les murs de vieux bâtiments industriels sont magnifiés par des dessins éphémères. Aujourd’hui la ville sait mettre en valeur le Street art et cette poésie prend encore plus de sens quand on la découvre à deux.







Alors même que la ville se modernise, certains lieux gardent cette empreinte romantique unique, ce temps suspendu, ces vues uniques propices au baiser.

On ne peut qu’avoir envie d’aimer les jours où Paris est si joli.

Merci @advancetwelfth d’avoir guidé mes pas pendant cette balade romantique qui a inspiré cet article.



lundi 24 avril 2017

Les crèmes perles d’huile pour la douche de Nivea : Test et avis et #Concours (Les nouveautés du Printemps Nivea Part 2)



Pour le printemps Nivea crée la sensation avec des nouveaux gels douches soin : une crème onctueuse dans laquelle se cachent des perles d’huile précieuse.

Ces gels douches proposent des formules inédites qui procurent des sensations nouvelles pour la douche. 

Ainsi à la crème riche et onctueuse vient s’ajouter un effet pétillant grâce à ces petites perles dorées qui au contact de l’eau viennent se fondre avec la crème. 



La mousse est exquise et l’hydratation optimum

C’est l’huile d’Argan qui est la star de cette crème de douche. Enrichie en Oméga 6 et 9, l’huile d’Argan du Maroc nourrit et protège la peau. Ses acides gras préviennent du dessèchement et sa teneur élevée en Vitamine E préserve du stress oxydant et donc du vieillissement cutané précoce.


Ces nouveautés se déclinent en deux parfums exquis : Lotus ou Fleur de cerisier pour créer une ambiance zen sous la douche. Délicates et féminines, ces deux senteurs vont accompagner vos réveils.

Mon mari a récemment refait la SDB installant une douche à l’italienne et une pluviale. Du coup je peux profiter pleinement de la sensation offerte par ces gels douches dans un cadre très agréable.


Je suis tout à fait convaincue par ces nouveautés parfaites en cette saison où l’on recherche à la fois la douceur et la volupté des fleurs sous la douche.

Je vous avais dit que Nivea vous gâterait dans les prochains jours et cette fois vous pourrez gagner des gels douche sur ma page Facebook.

Nivea Douche crème perles d’huile Fleur de Cerisier et Lotus


Flacons de 250 ml 2,30€ ou de 500 ml 4,40 €

samedi 22 avril 2017

Notre diner japonais chez Matsuri de la rue Marbeuf




Les restaurants Matsuri sont des restaurants de sushis qui se distinguent par leurs comptoirs tournants. 

Le premier d’entre eux a ouvert en 1986 rue Richelieu à Paris. On en compte aujourd’hui 15 à Paris mais aussi en proche banlieue, à Lyon, Bordeaux et Reims.

Nous avons été invités récemment à découvrir ce concept très sympa lors d’un dîner en tête à tête au Matsuri de la rue Marbeuf, à quelques pas des Champs Elysées.


Nous avions déjà eu une expérience des comptoirs tournants à Amsterdam il y a une dizaine d’années et nous avions adoré. Nous sommes fans de bons sushis et adorons les expériences inédites en matière culinaire. Nous avions donc hâte de goûter les spécialités de Matsuri .

Niché dans une adorable cour, le restaurant de la rue Marbeuf bénéficie d’une situation privilégiée et on est tout de suite séduit par la sérénité qui se dégage, collant parfaitement à la culture japonaise.



Matsuri n’a pas été créé par des japonais mais néanmoins le Japon et ses traditions est parfaitement représenté tant dans la déco que dans le choix des plats, le personnel présent … Ce n’est pas un énième restaurant de sushis comme on en trouve à Paris, notamment à travers des chaines très connues, mais plutôt une vraie adaptation de la restauration japonaise entre respect et modernité.

Nous avons pu découvrir le menu Dégustation, un condensé très copieux de tous les plats de la carte, soit des plats classiques, soit des plats spécialement créés pour la saison. Ainsi, Matsuri propose deux menus par an à chaque fois élaborés par un ensemble collégial de chefs.

Pour profiter pleinement de l’expérience nous nous sommes assis au comptoir directement face aux chefs qui préparent sur place et au fur et à mesure les plats qui défilent. Je recommande à tous de s’installer ainsi afin de vivre au plus près ce moment de partage.





Les plats se sont enchainé dans une farandole gourmande : salade d’algues Hijiki et racines de lotus, un combo vitaminé.


Tataki de thon mi-cuit pour faire le plein de protéines.



Nous avons poursuivi avec des Sushis noix de saint Jacques et avons pu constater la fraîcheur extrême des produits. Les noix viennent de Bretagne et sont rigoureusement sélectionnées.

Un Gunkan de daurade et de shiso (petits œufs de poissons) nous a été servi ensuite : un délice frais et léger. 


Sont venus ensuite des California Deluxe thon et saumon à l’avocat : deux recettes très fraîches et originales.

L’un des must-have de cet été est également un succulent tartare daurade, crevettes et germes de poireaux.

Evidemment à ce stade, nous commencions quand même à caler mais on n’a pas pu résister au Temaki anguille et concombre. L’anguille est un poisson assez spécial qu’on peut ne pas aimer. C’est cependant un met très apprécié au Japon qui a parfaitement sa place dans un restaurant de sushis.


Puis un très bon California Saumon aux œufs de poisson.


Un plat sucré salé à base de noix de Saint-Jacques et de mangues que nous avons beaucoup aimé.

Des Gunkan aux œufs de Capelan qui pétillent dans la bouche. 


Et pour finir la dégustation salée, des makis au fromage frais.


Nous avons enfin terminé par les gourmandises sucrées à savoir des Mochi. Pour l’été Matsuri va proposer des Mochi glacés et je vous conseille vivement d’y gouter car c’est un régal dont vous aurez du mal à vous passer !


Evidemment on peut dire que nous avons goûté un large panel, des produits emblématiques de la carte et en quantité gargantuesque je vous l’accorde.

Mais cela est représentatif du principe des restaurants de Sushis à comptoir tournant.
Au fur et à mesure que les plats défilent, le client peut attraper ceux qui lui plaisent. En fonction des couleurs des assiettes (que vous gardez sur un coin de votre table), vous savez le prix des sushis ou des plats chauds (car il y en a chez Matsuri) et à la fin, le serveur fait l’addition en regardant les couleurs des assiettes.


C’est en moyenne un peu plus cher qu’un restaurant de sushis classique mais cela se justifie complètement par la qualité des produits. C’est très frais, original, de qualité et respectueux de la cuisine japonaise. Tout est fait par des chefs sur place.

Vous pouvez aussi passer commande de vos sushis préférés directement auprès des chefs.
Et le restaurant propose des formules complètes et il y a un service de livraison à domicile.
Idéal le soir, Matsuri est aussi un restaurant du midi : soit pour la pose déjeuner au bureau, soit pour un repas en famille.

Car les enfants ne sont pas en reste. Ils seront certainement épatés par ce système de comptoir tournant et ils aimeront sans doute les plats proposés. Le restaurant est très Kid-Friendly puisque des coloriages sont remis aux enfants pour patienter et d’adorables petites baguettes leur sont données. On peut même les acheter d’ailleurs ! Le directeur nous en offert deux paires pour nos kids à décor de petits cochons et ils ont adoré .



Pour résumer, nous avons autant apprécié notre dîner que le cadre du restaurant.

Et surtout, nous avons été super bien reçus par le gérant, Nelson, un passionné de culture japonaise, lui-même marié à une japonaise, qui a su nous présenter chaque plat. Nous avons eu un excellant échange et avons pu constater que chaque client était très bien reçu.
C’est assez rare dans ce quartier très fréquenté des Champs Elysées et cela donne un grand plus à l’ensemble.

Ce fut une très belle découverte et nous reviendrons certainement en famille très prochainement d’autant que nous sommes passionnés du Japon sous toutes ses formes !

Un grand merci au restaurant Matsuri de la rue Marbeuf et aux équipes !