jeudi 22 juin 2017

Le chemin du collège


La vie des parents est nourrie des étapes vécues par leurs enfants.

L’école est un bon marqueur car chaque période a ses propres spécificités. Spécificités qui sont à la fois universelles et tellement intimes…

Il y a eu l’entrée en maternelle, étape cruciale vers l’autonomie, petit moment où bébé devient grand. C’est l’époque du petit sac à dos mignon, des super héros et des princesses, des petits accidents parce qu’on a oublié, des premiers bonhommes, des pleurs et des rires, des courses poursuites avec les copains, des kermesses. Le petit de maternelle rend ses parents tour à tour fiers, inquiets, amusés. Il apprend tellement en 3 ans tant sur le plan du langage que du graphisme ou de la  motricité. C’est l’âge tendre et innocent. C’est l’étape dont on se souvient avec nostalgie en tant que parents et celle que les enfants auront presque oublié en grandissant.

Petit chat de 3 ans 
Il y a eu l’entrée au Primaire, étape fondamentale vers la sagesse, l’apprentissage des savoirs et des usages de la Société civile. L’été avant l’entrée en Cp, c’est avec fébrilité qu’on en parle « Mon bébé va rentrer en Cp… » et l’enfant sait qu’il va accéder au savoir : la lecture et l’écriture, précieux secrets détenus jusqu’alors par les « Grands » et qu’en quelques mois il va percer… C’est la fin des naïvetés qu’on trouvait si touchantes avant. Il faut rentrer dans le rang, se fondre dans un moule, apprendre, savoir, connaître, rester assis, bien se comporter…

Mais le Primaire est aussi la période où se construisent les amitiés sincères, où les relations sont légères et simples. La cour est le lieu des défoulements après le temps en classe qui demande tant de concentration.

En primaire, les enfants commencent à s’intéresser au monde qui les entoure : religion, politique, société. Ils découvrent, s’initient aux rouages de notre société. Ils gagnent en finesse, il devient facile de les occuper, ils ont de plus en plus « l’âge de… ». Ils commencent le cycle main dans la main avec leurs parents, ils le terminent en marchant loin devant voire en y allant ou en rentrant seuls prêts à se détacher.

En juin 2014
L’enfant de primaire jette toujours un œil vers l’arrière pour voir si nous sommes là…

L’enfant qui entre au collège va regarder vers l’avant, sans jamais se retourner. C’est la période de l’introspection, de la découverte de soi et de l’autre.


Les sentiments font leur apparition, l’enfant ressent des choses qu’il n’a jamais ressenti avant. Parfois c’est trop fort pour leur petit cœur.

Notre aîné rentre en 6ème l’an prochain et c’est une nouvelle étape à laquelle nous nous préparons depuis le début de l’année. Nous l’avons inscrit définitivement samedi dernier faisant la queue derrière d’autres parents qui allaient vivre ce grand chamboulement.
Je ne sais pas qui des parents ou des enfants étaient le plus intimidés. Les parents voulant faire bonne impression, les enfants cherchant des yeux des camarades qu’ils connaissaient.

Et puis dans quelques mois il y aura la vraie rentrée !

Bizarrement, cette étape, il me semble la connaître mieux que les autres car j’ai le souvenir de ma propre rentrée en 6ème. Je me souviens d’ailleurs très bien de mes années Collège entre fous rires comme on en a qu’à 14 ans et petits drames qui semblent si graves à cet âge-là.

Beaucoup de choses sues uniquement par les adultes comment à être révélées à cette période. L’enfance n’est plus qu’un doux souvenir au fil des années de collège.

Juin 2017
C’est le temps des copains, des équations, des premières fois, des doutes, de l’euphorie et de la démesure, des transgressions, du détachement, des vraies discussions.

C’est parfois le temps des affrontements avec ceux qu’on aime, des déceptions amoureuses, de ce sentiment étrange devant ce corps qui change et devient sien.

Notre fils aura besoin d’intimité, il aimera se plonger des heures dans sa musique, il fera des rêves enverra des SMS en cachette le soir dans son lit.

Ce ne sera rien que ce qui est vécu par tous les parents qui vivent cette transition mais c’est aussi un âge où plus encore il faudra se montrer à la hauteur, ne rien lâcher, être à l’écoute, se dire que ça va passer et profiter de le voir grandir !

Derniers jours avant que ce chemin du retour de l’école que nous faisions souvent à 3 ne se fasse plus qu’à deux avec sa petite sœur.

Il suivra alors son propre chemin seul, avec ses copains, parfois avec nous mais ce chemin sera toujours le sien.




mardi 20 juin 2017

Must-have de la colo à ne pas oublier !


Cette année, nous avons pu inscrire les enfants en colonie de vacances avec la Mairie de Paris. Il faut dire que la capitale offre des séjours très sympas à des prix attractifs à condition d’avoir de la place !

L’an dernier, nous n’en avions pas eu aux dates qui nous intéressaient, les enfants étaient assez déçus et nous aussi.

Cette fois, nous avons eu plus de chance. Mon fils va partir 12 jours en Savoie, non loin de Thonon-les-Bains, jouer au petit trappeur tandis que la miss sera 12 jours dans les Pyrénées pour un séjour itinérant avec un âne.

Qui a déjà envoyé son enfant en colo, sait à quel point la liste des indispensables à fournir est longue et précise. Pas question d’oublier quoi que ce soit, chaque vêtement ou produit sera utile.

Avant la colo, on fait toutes les courses d’usage à commencer par la valise ou le sac adéquat, on rachète le teeshirt manquant, on s’équipe de la paire de chaussures de randonnée. C’est un moment de fête, les enfants adorent faire ce shopping. Plus particulièrement, on prend bien tous les produits qu’ils glisseront dans leur trousse de toilette.

Les maitres mots de la valise de la colo sont s’équiper et se protéger sans rien oublier !

Tout marquer

L’angoisse de tous les parents c’est que leur enfant revienne avec la moitié de ses affaires ou bien des affaires qui ne sont pas à lui. C’est pourquoi il est INDISPENSABLE de tout étiqueter. Je me souviens encore de l’époque où il fallait coudre chaque étiquette sans oublier de faire les deux chaussettes de chaque paire. Aujourd’hui, ce travail de Cendrillon n’est plus une corvée puisqu’il existe les étiquettes autocollantes et thermocollantes. Le rêve de la mère de famille d’autant que c’est tellement simple que même les enfants peuvent s’y coller.

Pour ma jolie petite fille, nous sommes allés sur le site Ludilabel que j’avais déjà testé il y a trois ans. C’est vraiment le meilleur site qui existe dans le domaine. Il y a beaucoup de typologies de produits autour des étiquettes et du marquage. Elles tiennent parfaitement qu’elles soient collées ou repassées. Le choix des illustrations est dingue avec des modèles très tendance, des étiquettes inspirées de l’univers Disney ou plus trendy, leurs héros ou leurs mondes préférés. J’ai eu un gros coup de cœur pour les étiquettes Tropicool mais ma mini a choisi les petites Kokeshi. En plus pour chaque modèle, on peut choisir le fond et la typo. En quelques clics et en moins de 5 minutes, j’ai créé le Pack Ludistart qui est le plus complet. Il y a aussi un pack spécial Classe verte comprenant 179 étiquettes pour 32 € environ. Et cerise sur le gâteau, la livraison est ultra rapide. Nous avons été livrées le lendemain de la commande ! Les étiquettes tiennent super bien et résistent aussi au lavage. De mon côté j’ai aussi un gros coup de cœur pour leurs produits lifestyle dont le planning effaçable trop joli. Et le tout est 100 % français.






Le grand ne voulait pas d’étiquettes à motif qu’il jugeait trop « bébé » alors nous nous sommes tournés vers Avery, LE spécialiste des étiquettes en tout genre. Pour la colo, nous avons choisi des étiquettes vêtements autocollantes qui tiennent à la machine à laver et au sèche-linge. Il nous suffira de mettre nom et prénom au marqueur indélébile et hop il sera prêt pour la colo ! J’ai aussi choisi des étiquettes plastifiées pour étiqueter les objets de toilette et autres ustensiles. Elles sont colorées et hyper résistantes (lave-vaisselle, micro-ondes et résistant à l’eau). Elles ont reçu le label « Approuvé par les familles ». La plastification protège l’écriture pour un résultat parfait. AVERY propose aussi des étiquettes pour toute la maison avec comme nouveauté cette année des étiquettes solubles géniales pour mettre sur les pots de confiture ou en verre  et qui s’enlèvent très facilement.

Et bonne nouvelle, un lot d’étiquettes Avery est à gagner sur ma page Facebook pour vous aider à préparer la colo ou la rentrée.



Se nettoyer

Le format le plus adapté pour la colo est le gel douche 2 en 1 qui fait aussi shampoing. Cette année, ce sera le tout nouveau gel douche à la vanille Weleda Kids. La gamme Kids vient compléter les gammes bio proposées par la marque allemande. Il est respectueux de leur peau, avec un design sympa et un parfum que les enfants aiment, la vanille.


Soigner le mal des transports

Mon fils fait partie des enfants qui sont très malades en voiture ou en car et c’est toujours un calvaire pour lui. Une nouvelle solution est proposée par Sea band qui a créé des chewing-gum arôme Gingembre qui aide à lutter contre le mal des transports. Le goût est assez fort mais c’est assez efficace. Avec le paquet format voyage, ils s’emportent partout.


Lutter contre les poux

C’est un véritable fléau qui revient régulièrement. La période de l’été est particulièrement propice et la vie en collectivité risque de ne rien arranger.

Conçue en partenariat avec des parents, la gamme Cinq sur Cinq propose des produits pratiques et efficaces. Quatre produits viennent ainsi au secours de nos têtes blondes à poux.

En cas d’infestation, il faut immédiatement traiter et il est parfois compliqué d’attendre. Le shampoing anti poux et lentes 15 minutes chrono est l’allié des parents pressés. Il traite rapidement et peut aussi s’utiliser à la place du shampoing habituel.

Cette gamme rapide vient compléter la gamme classique baume en 1 application qui a reçu le label « Approuvé par les familles ». Elle s’utilise pendant la nuit, ne coule pas et se rince facilement. Douce et sans odeur, elle s’applique partout même dans les endroits difficiles d’accès.

La lotion peut être complétée par un shampoing régulier tous les 3 à 5 jours pendant la période à risque. J’ai beaucoup aimé le shampoing à l’huile essentielle de lavande qui repose sur une composition naturelle. La lavande est connue pour être un bon anti-poux et en plus cela donne une très bonne odeur aux cheveux.

Parfois, l’infestation est tellement récurrente qu’on en vient à désespérer. Il m’est arrivé de ne plus supporter les poux qui revenaient sans cesse sur la tête de ma fille. La mousse sans rinçage s’applique sur la tête de l’enfant et après séchage, direction l’école ! Il ne reste plus qu’à rincer le soir. C’est un peu visible mais ce peut être une solution facile et rapide.
Tous ces produits sont proposés aux alentours de 10 à 17 €. 

A chaque fois l’application est facile tout comme le rinçage. Ils sont aussi sans parfum (sauf le shampoing à la lavande), sans paraben, sans solvants ou insecticides chimiques qui peuvent piquer les yeux. Ce sont des solutions naturelles pour protéger les enfants puisqu’ils agissent par un phénomène d’étouffement des petites bêtes.



En même temps que ce colis, nous avions reçu une brosse graou de la marque Wet brush pro qui est vraiment géniale car elle coiffe sans tirer les cheveux. Ma fille l’adore car elle ne lui fait pas mal.

Se protéger des moustiques

Encore des petites bêtes qu’on retrouve en grand nombre l’été. Certaines zones sont particulièrement infestées et les enfants sont leur met préféré.

Pendant longtemps, beaucoup d’anti-moustiques étaient efficaces mais à quel prix pour la santé de nos enfants et de l’environnement !

Para-Kito™ a changé tout ça en proposant des produits respectueux et efficaces.


L’un de leurs bestsellers est le bracelet anti-moustiques que toute la famille adore porter. A l’intérieur de ce bracelet, une plaquette Para-Kito™ diffuse des huiles essentielles qui masquent notre présence aux moustiques. Elle se glisse dans un bracelet afin de ne pas être en contact avec la peau. Hyper sécurisé, ce produit convient aux femmes enceintes et jeunes enfants dès 3 ans. Son efficacité dure jusqu’à 15 jours !

Les bracelets sont aux couleurs à la mode en version adultes ou enfants ce qui les rend très sympas : motifs tropicaux, géométriques, ethniques ou jungle. Disponibles en pharmacies et parapharmacies au prix de 13,90€ pour un bracelet et deux recharges et 7,40€ le kit recharges.

Cette année Para-Kito™ a créé un spray innovant 100% efficace pour 8 heures de protection assurée. Il contient un puissant répulsif et convient aux zones infestées et même celles qui le sont par le moustique tigre. Sa formule en spray permet de l’appliquer facilement sur le visage et le corps même chez les femmes enceintes et les bébés dès 6 mois puisqu’il ne contient pas d’alcool.


Pratique et hygiénique son format nomade permet de l’emmener partout. J’adore la forme de cette bouteille. La marque propose aussi un roll-on protecteur génial à glisser dans son sac grâce à son format mini et un autre après-piqûres qui soulage les piqûres de tous les insectes. L’ensemble est formulé à base de plantes.


Para-Kito™ soigne autant les formules que le packaging et renouvelle vraiment les traitements anti-moustiques sans gonfler les prix.

Restera plus qu’à glisser la crème solaire, les brosses à dents et la valise de la colo sera bouclée !

Et vous, qu’emportez-vous systématiquement pour les vacances de vos kids ?

C'était mon #Mardibeauté pour Parisienne à Vincennes

Tous les produits m'ont été offerts, merci



jeudi 15 juin 2017

A temps partiel



100 % femme, maman à temps plein, sportive du dimanche, sur le plan professionnel je suis salariée à temps partiel.

Selon le très sérieux Insee, « Un temps partiel est un temps de travail inférieur à la durée légale du travail ou à la durée conventionnelle si celle-ci est inférieure. Il doit obligatoirement faire l'objet d'un contrat de travail écrit. Le travail à temps partiel peut être mis en place sur l'initiative de l'employeur ou du salarié. »

Cette définition est assez conforme à ce que je vis ou presque : je travaille officiellement moins de 35h, c’est d’ailleurs écrit sur mon contrat de travail et nous avons convenu cela avec mon employeur dès le début de mon contrat.

C’était d’ailleurs une des conditions qui m’ont fait signé ce contrat et j’ai eu beaucoup de chance puisque dès le début mon employeur m’a laissé carte blanche. Nous avons défini ensemble mes horaires et mes jours de travail afin que cela corresponde à la fois à la bonne marche de l’entreprise et à mes attentes. J’avoue, je suis comblée car je ne connais pas d’autres endroits où c’est ainsi.

Il faut dire qu’à bien y regarder, je ne suis pas tout à fait à temps partiel puisque j’ai en fait une autre activité à côté, je suis instructrice en massage bébé dans le cadre d’un statut d’autoentrepreneur. Il m’arrive à ce titre de bosser les mercredi et jeudi et même parfois le samedi matin.

Néanmoins, je voudrais m’intéresser ici au seul statut salarié à temps partiel avec ses avantages, ses inconvénients et surtout la manière dont il est vécu.

Avantages et inconvénients du temps partiel

Le temps partiel laisse du temps libre pour faire autre chose. Dans les faits, dans la plupart des temps partiels, il s’agit de femmes (31% des femmes actives sont à temps partiels versus 7% des hommes) qui ont fait ce choix pour s’occuper de leurs enfants. De fait, je passe une grande majorité de mon temps non salarial à gérer les enfants (aller les chercher, gérer les activités, les devoirs, les papiers, les diners, les bains …).  Mais attention, j’adore ça et c’est une volonté de ma part de pouvoir en profiter.

Le temps partiel est source de beaucoup de bienêtre et évite le stress. Je répondrais sur ce point de manière très nuancée. En effet, si le temps partiel est souhaité par le salarié, c’est une véritable bouffée de frais dans la semaine, une petite coupure salvatrice qui permet de souffler avant d’aborder les sujets importants au boulot. Par contre, dans beaucoup de cas, le temps partiel est subi. C’est le cas de beaucoup de métiers précaires et il n’est pas rare de voir alors des salariés cumuler deux temps partiels !

Le salarié en temps partiel ne fait pas d’heures supp ! La loi interdit en effet que le salarié à temps partiel fasse des heures supplémentaires. Seules les heures complémentaires sont autorisées. Dans les faits et au vu de ma propre expérience, les heures en plus sont légion surtout si comme moi tu peux gérer beaucoup de choses depuis ton ordi. Il n’y a pas une journée de la semaine où je ne regarde pas ma messagerie pro pour être sûre que tout va bien ou que je ne réponde à un appel de l’une de mes collègues qui a besoin d’un renseignement ou veut m’informer d’un point. Il m’est aussi arrivé de devoir terminer en urgence une reco le soir ou le weekend… J’ai parfois eu un véritable sentiment de frustration, j’en ai parlé à mon employeur et nous avons trouvé une solution équitable.

Le salarié en temps partiel a les mêmes droits dans l’entreprise. Là encore, oui et non. Il a accès aux congés payés, il peut s’impliquer dans celle-ci sur le plan des syndicats, il a aussi la possibilité de s’absenter pour des événements familiaux majeurs.
Mais le beau roman s’arrête là car le salarié en temps partiel n’aura pas les mêmes droits en cas de licenciement et surtout en matière de retraite puisque tout est calculé au prorata. Il vaut mieux dans ce cas être salarié à temps partiel dans un grand groupe car il y a des conventions et des accords plus favorables.

Le plus gros frein au travail à temps partiel est évidemment la perte de salaire que cela entraine. Je gagne un bon salaire de base mais ramené aux heures effectives de travail, je ne peux pas vivre avec ce salaire. Le massage bébé est un bon complément mais surtout c’est parce que suis mariée que je peux maintenir cette situation. Mon mari est à son compte et a des rentrées d’argent aléatoires et irrégulières. Les mois difficiles, c’est la galère. Les dettes s’accumulent et j’avoue que dès le 10 du mois, j’aimerai qu’on soit déjà le mois suivant. C’est certainement le point le plus difficile car malheureusement on ne vit pas d’amour et d’eau fraiche ! Le temps partiel est sur ce point assez compliqué à vivre surtout pour les femmes dans la précarité.

Je considère que je suis assez gâtée de maintenir ce statut au sein du foyer. Pour le moment, je n’ai pas envie de retourner à temps plein car j’aime disposer de mon temps, j’aime m’occuper de mes enfants (qui me le rendent bien), j’aime reprendre mon souffle loin de l’entreprise, j’aime animer des ateliers de massage bébé. Je ne suis pas une femme d’argent, je privilégie le temps et les moments passés. Mais c’est un luxe auquel je devrais peut-être renoncer un jour.

La plupart des amies ou des mamans que je connais vivent un temps partiel choisi. Elles en profitent.

Ces femmes sont épanouies dans leur situation mais je pense souvent aux autres mamans qui rêvent d’un temps plein pour finir leurs fins de mois.

Comment je vis ce temps partiel ?

Bon bah vous l’aurez compris, je le vis plutôt bien même les jours où je dois manger des pâtes et supplier ma banquière de ne pas me mettre interdit bancaire…

Mais cela ne m’empêche pas de me poser des questions.

Tout d’abord, est-ce que j’ai bien ma place dans l’entreprise en y étant qu’une partie du temps ? je suis dans une entreprise genre Startup, un modèle qui est sans cesse en ébullition et dans laquelle il se passe tous les jours des choses. Il y a forcément des événements qui m’échappent, des personnes que je connais moins que le petit noyau qui constitue mon équipe. Parfois je me dis que je ne compte pas ou que je compte moins, que je suis un chef à moitié. 

Je peux même culpabiliser de ne pas être présente. Pourtant personne ne m’a jamais rien fait sentir en ce sens puisque j’ai toujours été à temps partiel. Etant quasiment un dinosaure, j’ai toujours imposé aux autres mon statut et force est de constater que cela se passe bien.

J’essaie de concilier disponibilité et fermeté dans mes positions.

Malgré mon temps partiel, j’ai des responsabilités et je manage une équipe. Je suis lucide, c’est une situation assez rare. Parfois je me demande si un jour on ne va pas me reprocher cela. Je paranoïe en me disant que je suis en permanence sur un siège éjectable, que si un jour je change de chef on va me le reprocher…

Pourtant, je croie que ce statut me convient bien car je suis hyper organisée. Je travaille vite, je connais parfaitement mon domaine de compétences et sais transmettre aux autres. C’est aussi pour ça que ma chef actuelle me fait confiance. Mais si un jour cela change, faudra-t-il que je me batte pour faire comprendre ce que je vaux ? A 40 ans on a forcément envie de sérénité…

Car si le temps partiel est très bien vécu, c’est parfois le regard des autres qui fait douter…

Quand tu es un homme, le temps partiel est soit suspect (genre tu es le délégué syndical tire au flanc et planqué), soit au contraire encensé (il a du temps pour faire des activités nobles, genre sportif de haut niveau et personne impliquée dans la société civile).

Quand tu es une femme, c’est en général pour élever tes enfants et donc c’est sans doute parce que tu manques d’ambition, que tu n’as pas envie de faire carrière… Je confirme : ma famille est ma priorité mais j’ai fait des études et j’occupe un poste très intéressant dans lequel je m’investis.

Même au sein de mon foyer, j’ai pourtant déjà eu des remarques désobligeantes du genre «Ca va tu ne travailles pas à temps plein, tu n’es pas fatiguée… » Ce n’était pas méchant et c’est sans doute assez vrai que je suis « moins fatiguée » mais suis-je pour autant moins « occupée » ? Je ne suis pas sûre car à temps plein ou à temps partiel, la fameuse charge mentale est la même.

Au travail, on ne fait pas de cadeau parce que je suis en temps partiel (et c’est tant mieux), je garde la même implication, le même sérieux que j’ai toujours eu même pour mes jobs d’été ou d’étudiante, qui a fait que j’ai toujours été félicitée ou qu’on voulait me garder plus à chaque fois. S’il faut se rendre exceptionnellement dispo en dehors de mes heures habituelles, je le fais avec bon cœur.

A la maison, je fais tout le ménage, la cuisine, les papiers… J’ai la chance d’avoir un mari plein d’énergie qui m’aide beaucoup notamment avec les enfants.

J’ai aussi mes ateliers de massage bébé … et bien sûr le blog.

Je suis à temps partiel mais je suis également multifonctions comme beaucoup de mamans à temps partiel aujourd’hui !

Alors les employeurs, n’ayez pas peur d’accorder le temps partiel à celles et ceux qui vous le demandent, ce ne seront pas de mauvais éléments. A l’inverse, ne sous-estimez pas les capacités de ceux à qui vous proposez des temps partiels. Ils peuvent être investis, brillants ou touchants.

A l’heure où la loi travail est en préparation, j’espère que la vision globale du travail dans notre pays va sortir de certains archaïsmes qui ont la dent dure.





mercredi 14 juin 2017

IDUN Minerals, la nouvelle marque de maquillage en exclusivité web sur Doctipharma !


Comme vous le savez, je parle très souvent beauté sur le blog. Je ne suis pas une véritable blogueuse beauté mais j’avoue les produits de beauté sont mon pêché mignon. Je suis à l’affût des nouveautés que je découvre dans les magazines, les blogs ou grâce aux événements ou partenariats auxquels je participe.

Ainsi il y a quelques temps, j’ai été invitée à découvrir la nouvelle marque de maquillage venue de Suède, Idun Minerals, par le site Doctipharma qui la distribue en exclusivité.


Je connais bien le site Doctipharma qui regroupe des centaines de pharmacies en France avec plus de 15000 références de produits expédiés directement par les pharmaciens eux-même. Ainsi pas la peine de courir partout à la recherche de son produit de parapharmacie préféré puisqu’en un clic, il est disponible. Filiale de Doctissimo, Doctipharma réunit la sécurité d’un site fiable sur lequel faire ses achats et l’assurance d’avoir des produits de qualité !

Liberté : on commande quand on veut, 24h/24
Traçabilité : les produits viennent d'une pharmacie, gage de sécurité
Praticité : livraison à domicile ou click&collect en pharmacie ou dans un point retrait
Choix : un large panel de produits et de gammes car Doctipharma met en ligne les produits de centaines de pharmacies
Conseil : des fiches conseils des pharmaciens pour nous accompagner dans la prévention et le suivi de notre santé

Il était donc bien naturel que la marque Idun propose ses produits en exclusivité sur ce site car les deux marques partagent des valeurs communes.

IDUN est la déesse nordique de la beauté et de la jeunesse éternelle qui selon la légende possédait des pommes d’or aux pouvoirs si miraculeux que tout le monde les convoitait.



Cette belle légende a inspiré la marque qui propose des produits de maquillage hautement purifiés.
Les composants sont protecteurs et adaptées aux peaux les plus fragiles. Elle est d’ailleurs la seule à être recommandée par la Société Suédoise d’Asthme et d’Allergie.

IDUN Minerals est née de la volonté du Docteur Marie Lodén, chercheuse en dermatologie qui en 2009, remarque que très peu de cosmétiques sont vendus en pharmacie et que rien n'est proposé pour les peaux sensibles et réactives au maquillage. Elle crée alors la société IDUN  Minerals fondée sur un mode de production local et sur l'utilisation du minimum d'ingrédients rigoureusement sélectionnés dans chacun de ses produits de maquillage.

Les produits IDUN Minerals sont élaborés en étroite collaboration avec une équipe de chercheurs et d'experts en dermatologie afin de proposer des produits de maquillage de très haute tolérance.



Les produits se déclinent en plusieurs gammes : pour le teint, pour les yeux, pour les lèvres et pour les ongles.

Séduit par les produits et l’univers Idun Minerals, Doctipharma a choisi de les proposer en exclusivité sur le site avec des offres et des promos en plus  !

Et c’est un succès avec déjà des Best-sellers en rupture de stock.

J’ai eu le plaisir de tester deux produits : une palette de fards à paupières et un rouge à lèvres.

J’ai tout d’abord été vraiment séduite par le packaging qui est très tendance. Une très jolie jeune femme avec une couronne de fleurs regarde le consommateur avec un air mutin. Le dessin est léger et vif et est inspiré à la fois de l’art nouveau et de l’expressionnisme. C’est d’ailleurs une véritable artiste, Patrizia Gucci, qui en est l’auteur.



Aussi joli à l’extérieur qu’à l’intérieur puisque chaque produit est décoré d’une pomme. C’est délicat et raffiné.




A l’application les produits sont très agréables. Le fard à paupières est tout doux mais tient très bien sur la peau.

Le rouge à lèvres est sans parfum, il est léger et tient sur les lèvres.

C’est tout à fait le genre de produits que j’utilise pour le maquillage car j’aime des produits qui associent respect de la peau et respect de l’environnement tout en étant girly.




Idun Minerals est une gamme très large avec des produits pour le teint dont des poudres, bases de teint, correcteurs etc… Dans le petit fascicule que j’ai reçu il y a un guide pour chaque type de peau afin de bien choisir les produits qui nous correspondent.
Il y aussi des fards à paupières très stylés, des mascaras adaptés à tous les cils, des rouges à lèvres mats ou brillants et même de très beaux vernis !

Et en plus la marque a pensé à tout puisqu’il y a aussi des pinceaux et brosses dignes des pros du makeup.

Franchement je suis séduite par cette marque que je retrouve maintenant sur mon site préféré de produits de parapharmacie en ligne, Doctipharma

Et suivez l'actualité de Doctipharma sur facebook

* Produits offerts merci !