lundi 21 janvier 2019

#10Yearschallenge, un éclairage sur notre société 2.0




2009-2019, c’est le fameux #10Yearschallenge qui enflamme en ce moment les réseaux sociaux et particulièrement instagram avec des millions de publications.

Le principe : une photo de soi en 2009 et une autre en 2019. Ce hashtag aux allures de challenge anodin a réussi son pari car il a su mobiliser nombre d’utilisateurs les obligeant à s’interroger sur ces dix années écoulées.

10 années où les réseaux sociaux ont explosé modifiant nos comportements pour le meilleur et pour le pire.

Instagram n’existait pas encore, Facebook était à la mode et c’est là que le nouveau monde se faisait. 

Les photos se partageaient encore avec précaution voire méfiance. En témoigne les difficultés qu’ont eues la plupart des participants au #10Yearschallenge à retrouver un cliché d’eux en 2009. Il serait intéressant de refaire ce challenge dans 10 ans et je suis sûre que personne ne rencontrerait ce genre de problème au vu du nombre de clichés mis par jour sur Instagram !

Ce #10Yearschallenge m’a également permis de voir que le monde de l’influence parental avait quelque chose de très intéressant qu’il semblait faire disparaître les différences d’âge. 

Deux femmes qui ne se seraient probablement jamais rencontré avant se « follow » désormais comme si elles avaient toujours été les meilleures amies du monde. Quel était alors le rapport entre une jeune fille de 19 ans qui découvrait l’amour, venait d’obtenir un diplôme… et une autre de 30 ans qui affirmée dans son job devenait maman. Dix ans plus tard elles semblent avoir presque la même vie ! Un job, une famille, une maison… Elles sont devenues les mêmes femmes ! J’ai des amies virtuelles qui ont 10 ans de moins que moi et qui donnent pourtant l’impression via les réseaux sociaux d’avoir déjà accompli tout ce qu’une femme adulte devrait avoir fait. On dirait que derrière le parfait cliché familial, c’est un mode de vie qui se distingue peu importe l’âge ou le milieu social de la personne qui le poste. Cette uniformisation des réseaux sociaux m’a très souvent interpellée auparavant mais ce #10Yearschallenge me l’a confirmé une fois encore !

Un autre point qui a été mis en lumière par ce challenge est une amélioration de notre esthétique. En 10 ans d’Instagram, tout le monde semble avoir gagné en bon goût. Les photos sont plus soignées, les couleurs plus belles, beaucoup ont progressé en photographie et même on a l’impression que les gens sont plus beaux ! Mieux habillés, mieux coiffés, au lieu d’avoir pris en rides et en teint gris, la plupart d’entre nous semble s’être « bonifié » avec le temps… Là encore, c’est un trait général d’Instagram qui semble proposer à « Monsieur et Madame Tout le monde » d’accéder au beau. Leurre ou vérité, on le saura peut-être plus dans 10 ans !

Evidemment l’attrait principal de ce #10Yearschallenge est d’avoir fait souffler un vent de nostalgie sur les réseaux. De l’introspection à faire pleurer dans les chaumières, des grands moments de remise en questions, des « c’était mieux avant » ou « je détestais cette personne que j’étais alors »… On a eu droit à tout et dans tous les styles ! Certains ont choisi de mettre deux photos côte à côté, d’autres une seule photo d’eux en 2009. Certains ont choisi de faire passer « ces moments d’avant » en story. Pour quelques-uns, il a été impossible de trouver une photo « potable » tandis que d’autres ont choisi de nous inonder de photos de cette période. Nous avons tous nos raisons de participer à ce challenge, tous notre façon de le faire…

10 ans c’est une éternité et une goutte d’eau dans une vie. Parfois il semble ne rien se passer en 5 ans et au contraire en une année une vie peut être transformée ! Mais peu importe car 10 ans résonne comme un glas pour la plupart d’entre nous et ce depuis notre tendre enfance puisqu’on a coutume de célébrer le passage à la dizaine comme une étape.

Ces questions autour du temps qui passe occupent l’être humain depuis la nuit des temps (Que dirait Proust s’il vivait en 2019 ?) et il n’est pas alors idiot que cela revienne sur les réseaux sociaux… Mais ce qui est nouveau c’est que cette question semble être au cœur de nos préoccupations individualistes.

Laisser une trace, toujours et encore…

Alors peu importe que beaucoup disent que ce #10yearsChallenge est un gros coup de Big Brother pour récolter des données personnelles qu’il pouvait encore ignorer…

Le #10YearChallenge est sans contexte un succès pour Facebook et Instagram qui confirment qu’aujourd’hui, ils sont les seuls « médias » à pouvoir mobiliser le grand public partout dans le monde.

C’est certainement aussi une donnée sociologique sur notre époque qui restera peut-être dans quelques années comme l’un de ces phénomènes ayant caractérisé notre société 2.0

Ce challenge a principalement été compris et interprété sous l’angle personnel mais d’autres ont voulu s’en servir pour attirer notre attention sur des phénomènes plus larges que notre petit nombril. En témoigne cette photo de la banquise qui a presque disparu en 10 ans. N’est-ce pas finalement ce qui devrait être la règle et non l’exception ? N’aurions-nous pas plus à dire en parlant de notre monde plutôt que de soi quand on a à disposition une telle audience ?



Pas sûre que nous soyons prêts à l’entendre mais dans 10 ans peut-être que nous n’aurons pas le choix ?

PS : je précise que j'ai participé au #10yearschallenge sur mon fil Instagram avec une photo choisie représentant mon plus beau rôle, celle d'une maman épanouie, celle que j'étais il y a 10 ans et que je suis aujourd'hui








jeudi 17 janvier 2019

L’appel de la montagne



Pour la deuxième année consécutive, notre grand va partir en camp de ski. Une colonie pour les ados pendant laquelle ils pratiquent le ski et profitent de la beauté des paysages alpins.

C’est un rendez-vous qu’il attend avec impatience et quelques semaines avant le départ, il compte les jours, regarde l’état des pistes via des webcams et prépare mentalement ce voyage.

L’appel de la montagne, son amour pour ces rocs massifs aux pentes abruptes, été comme hiver, il le tient de son papa.

Tour à tour randonneur, alpiniste, cycliste, il a découvert le ski et depuis il ne rêve que de pentes enneigées.


Il rêve de faire des sommets partout dans le monde ou de descendre des pistes infinies profitant des sensations uniques qu’offrent ces activités de l’extrême.

J’admire sa ténacité, son goût pour le dépassement de soi, je suis fière qu’il partage cet amour de la nature grandiose et sauvage avec son papa.

Mais je suis aussi une maman et je peux trembler de le voir marcher sur des sentiers étroits ou glisser à toute vitesse sur les pentes…


Pas question du coup qu’il se comporte avec légèreté face aux dangers de la montagne. Il est responsabilisé dans ses pratiques par son papa et équipé soigneusement pour mettre toutes les chances de son côté.

Profiter du ski en toute sécurité commence par le port d’un bon casque et j’ai de la chance car cette année, j’ai reçu pour mes deux grands le casque Supense Deluxe de Cébé, la marque de référence dans ce domaine. En effet, cette marque spécialiste des sports de neige et de cyclisme a bien compris que sensations fortes devaient rimer avec sécurité. Le casque Suspense Deluxe pour enfant est particulièrement bien conçu. Ultra fiable, il est aussi confortable et looké. Il est très léger (375 g) tout en étant bien renforcé. Grâce à sa technologie “In Mold” dont le processus permet de mouler le casque en fusionnant la coque externe avec l’amortisseur de choc en EPS (polystyrène expansé), le casque est fait d’une seule pièce. Il s’installe très facilement, se ferme avec un aimant et se règle avec une molette. A l’intérieur il est tout doux à la fois chaud et aéré ce qui dispense de mettre un bonnet en dessous. En plus ses garnitures sont amovibles  ce qui permet de les laver en machine à 40 °. Il existe en deux tailles T52-54 et T54-56 et en plusieurs couleurs. Il est livré avec une housse et son prix est autour de 50 euros. Il est par ailleurs très bien noté sur la plupart des sites d’avis.




Un autre point fort de ce casque est de parfaitement s’adapter avec les masques Cébé et notamment le modèle ARTIC, un masque pour les kids en verre sphérique de catégorie 3 (niveau de protection). Les yeux sont particulièrement exposés en montagne et si l’on y prend garde, cela peut être très nocif. Il faut donc choisir un bon masque qui protège sans obscurcir. Celui-ci possède des verres colorés différents selon la couleur du cadre mais tous ont un haut pouvoir couvrant. En plus, le masque Artic a un look canon et est très agréable à porter. Il est vendu environ 35 €.
Il s’adapte parfaitement au casque Suspense Deluxe ce qui rend l’ensemble confortable et performant pour profiter des joies de la neige sans être embêté par un matériel défectueux.




Les enfants ont pu tester leur équipement en décembre sur les pistes très peu enneigées d’Auvergne. Malheureusement, la neige n’était pas vraiment au RDV pour notre petite séance photo mais nous avons pu faire quelques photos pour vous montrer le casque et le masque Cébé.

En attendant les prochaines vacances et si comme moi, vous aviez besoin de reéquiper vos enfants, je vous recommande de choisir la qualité des produits Cébé qui raviront aussi les plus jeunes grâce à leur look ultra stylé ! les lunettes de soleil ou les casques de cyclisme seront aussi appréciés cet été pour les plus sportifs !

En attendant il reste donc un peu plus d’un mois avant que notre grand bonhomme chausse à nouveau ses skis dans les Alpes !

Et vous, fan de ski ?




jeudi 20 décembre 2018

Deux cadeaux pour futurs ingénieurs !



Il y a beaucoup de jouets et de jeux qui sollicitent les sciences et les mathématiques et même si ce ne sont pas forcément ceux qu’on offre le plus à la maison, il est à noter que les fabricants  font preuve de beaucoup d’ingéniosité pour créer des produits scientifiques.

Nous avons eu le plaisir de recevoir deux jouets dans cette veine qui ont beaucoup plu aux enfants et que je vous recommande !

Pour les fans de robotique 

Nous ne sommes pas très accros aux robots à la maison et pourtant le robot Opone de Silverlit nous a bluffés par sa qualité. Ce robot qui n’a rien à envier à ses grands frères est un compagnon amusant qui se manipule facilement grâce à sa télécommande. 

Deux modes sont possibles : un mode automatique dans lequel le robot accomplit des actions programmées et un mode manuel où il est possible de le commander selon sa volonté. Le robot accomplit des tâches comme avancer, se mouvoir, bouger les bras, tourner la tête… Il peut même danser sur une musique électro ! Sur la télécommande des pictos permettent à l’enfant de boucher le robot dans l’espace mais aussi de faire bouger sa tête ou ses bras de différentes façons. Il peut même jouer avec son entourage (gare au chat qui trainerait par-là) ou attraper des objets… Il détecte aussi les mouvements. Il est super réaliste et comprend certains messages audio. Ses yeux s’illuminent grâce à des leds.





Ce n’est pas un simple robot téléguidé mais bien un objet de jeu qui apprend la programmation et la robotique. Sa taille est également parfaite car il n’est ni trop petit, ni trop grand. Il est aussi relativement stable. Il plait aux enfants dès 8 ans mais plaira aussi aux plus grands. Il peut séduire autant les filles que les garçons. Son seul défaut est d’avoir besoin de 9 piles (télécommande et robot), ce qui est quand même assez conséquent. Il faudrait que Silverlit le propose sur secteur, ce serait plus éco-friendly et moins cher pour le porte-monnaie.

Le robot O.P ONE de Silverlit est vendu 135 €

Pour les physiciens en herbe

Geomag Gravity est le jeu préféré des futurs physiciens ! En effet, grâce au magnétisme et à la gravité, il est possible de donner vie à ce circuit de billes sans avoir besoin de piles ! Mechanics Gravity permet aux enfants d’explorer les principes de la physique tout en s’amusant ! En effet, dans une premier temps, l’enfant s’amuse à construire le circuit en assemblant des tubes et des petites pièces. Il y a des modèles pour les aider à créer des circuits car cela demande quand même une certaine concentration. Nous avons reçu le coffret Gravity Magnetic Track qui comprend 115 pièces et qui permet de se familiariser avec ce jeu. Il existe aussi des coffrets plus gros comprenant jusqu’à 330 pièces ! Tous les produits sont compatibles entre eux  ce qui promet des heures de jeux à faire glisser, tourner ou rouler les petites billes.








C’est un chouette cadeau à faire aux 7 ans et + vendu environ 30 euros


mardi 18 décembre 2018

Une déco de noël façon Chalet scandinave




Cette année, nous fêterons noël en Auvergne, dans notre maison au cœur des volcans. Ce cadre naturel et cette proximité avec les montagnes m’ont donné envie de créer une déco de noël Scandinave avec une note de bois, une prédominance de blanc et de vert, des décors qui évoquent la forêt ou le ski pour créer un décor tout en douceur qui donne envie de cocooner.

Pour réaliser ce décor, j’ai puisé dans mon stock de décorations en privilégiant les boules, sujets et guirlandes appropriées mais j’ai aussi renouvelé celle-ci en puisant sur le site Vegaoo Party et en complétant ma sélection par la boutique Sostrene Grene, symbole de ce bon goût scandinave qui est dans l’air du temps.



On ne présente plus Vegaoo Party, le spécialiste de la décoration de fêtes et de déguisements. J’y ai déjà trouvé beaucoup de vaisselle jetable ou de petites déco pour les anniversaires de mes enfants. Néanmoins, j’ai aussi découvert leur sélection pour noël qui propose un large choix pour tous les goûts et à la mode. Ainsi le site propose des ambiances de noël avec tout le nécessaire de A à Z pour faire de la fête un moment inoubliable. Une large sélection permet de créer la plus jolie des tables de noël : de la nappe aux assiettes en passant par les couverts, les plats de présentation, les bougies et les petites décos… D’autres éléments permettent de créer une belle décoration d’ambiance tandis que des accessoires de déguisement y sont associés.


J’ai eu un gros coup de cœur pour la sélection Chalet de noël mais il y a d’autres ambiances superbes comme le noël rouge et or, le noël graphique ou cuivré, le noël traditionnel, le noël lama… bref tous les marronniers du thème avec une touche d’originalité en plus !

J’y ai donc trouvé une nappe, un superbe chemin de table en lin célébrant la famille, des bougeoirs, des décorations naturelles ou en bois à mettre sur la table, le tout créant une douce harmonie. Les produits sont soignés, originaux à un excellent rapport qualité prix. J’y ai trouvé des objets uniques et tendance. La livraison a été très rapide en plus !

Pour compléter l’ensemble, j’ai ajouté des petits sapins dénichés chez Sostrene Grene et j’ai aussi trouvé des sacs et du papier cadeau dans le thème.






Au final, ma déco est chaleureuse, douce, épurée, dans des tons clairs de blanc et de vert d’eau et elle me plait beaucoup car elle est très différente de ce que j’ai fait jusqu’alors… 

J'ai notamment un énorme coup de coeur pour ce centre de table décoré "noël en famille" que je ressortirai pendant plusieurs années, j'en suis sûre !






J’ai hâte de la reproduire en « grand » pour le Réveillon.

Et que serait la fête de noël sans les fameuses papillotes Révillon Chocolatier qui sont des must-have de noël ? ! Nous, on les adore !





Et vous, quel sera votre thème de décoration de noël cette année ?