samedi 4 août 2018

Trois jours en famille dans le sud de la Forêt Noire



Au mois de juin, nous sommes partis trois jours à la découverte de l’Allemagne, un pays que je n’avais jamais visité.

Profitant du mariage de mon cousin qui s’est déroulé en Alsace, nous avons poussé côté outre- Rhin pour découvrir un peu ce coin de nature.

Je dois l’avouer, je ne suis pas très germanophile. Je n’aimais pas la langue à l’école et j’avais un a priori sur les allemands que je trouvais un peu « grossiers ». Mais notre fils ayant intégré une classe bilangue, nous avons poussé de l autre cote de la frontière.

Nous avons posé nos valises à Breitnau, non loin de Freibourg, dans le lieu-dit de Hofgut Sternen.

C’est un endroit un peu particulier : il est situé au cœur de la nature et notre hôtel était un très beau chalet typique de la région avec ses balcons et ses alcôves en bois sculpté décoré de géraniums. Au- dessus s’élève un très grand aqueduc qui était autrefois une voie de chemin de fer.

Mais ce cadre naturel a également des allures de ville touristique puisque tous les matins, nous voyions débarquer des cars de touristes venus découvrir une autre curiosité locale, le Coucou, cette horloge en bois sculpté s’animant quand sonne l’heure pile.


Ne connaissant pas du tout l’endroit, je n’avais pas réalisé cela en réservant notre hôtel sur Booking et j’avoue que ce défilé incessant nous a un peu gênés, habitués que nous sommes aux endroits plus intimes…


Cela ne nous a pas empêché d’apprécier ces quelques jours de vacances qui ont été assez calmes car nous étions avec notre petite fille de 3 mois et demi.

L’Hôtel

Une véritable immersion dans la culture allemande traditionnelle avec cet hôtel tout en bois très confortable. Nous avions une très grande chambre familiale, très calme et bien conçue.





Nous avions le petit déjeuner tous les matins, dans un esprit continental avec des touches allemandes comme le yaourt, les différentes sortes de pain, le Muesli et bien sûr la charcuterie.

Nous avons diné deux fois à l’hôtel nous régalant de copieux menus à base de Spatzle (la pâte locale), de saucisses, de salade de pommes de terre et de gâteau aux pommes et à la crème (Strudel). Evidemment tout cela n’était pas très diététique mais ce repas de champion nous a séduits. Les plats sont simples, copieux et bien adaptés aux familles.





A noter que nous pensions que le personnel parlerait français (nous n’étions pas si loin de la frontière) et nous avons été très surpris qu’aucun ne soit à l’aise avec la langue de Molière.

Il est vrai qu’en cette époque de l’année, l’hôtel était essentiellement fréquenté par des allemands…

Le point faible de cet hôtel enfin est son absence d’espaces kid-friendly : pas de salles de jeux, pas d’aires ni de piscine…

La nature, le point fort de la Forêt Noire

Nous n’avons pas visité Freibourg qui avait l’air très joli mais nous avons fait un tour à Neudstat, une jolie petite bourgade aux allures de ville de montagne. Des petites places, une belle église et des petites ruelles constituent Neudstat qui semble être restée figée dans le temps mais que nous avons apprécié par sa quiétude.


Le gros point fort de la région est évidemment la forêt immense qui est partout. C’est un lieu relativement vallonné avec beaucoup de sources d’eau. Nous avons ainsi longé une rivière pour une balade rafraîchissante dans les bois. La rando est assez accessible même avec des enfants ou un bébé en porte-bébé. On y découvre des petites cascades, de la verdure partout.  C’est joli et vivifiant.








Autour c’est la moyenne montagne avec des petites chapelles en bois, des villages typiques et des vaches aux belles tâches blanche et marron.



Mais il est vrai aussi qu’on sent l’ordre et la mesure souvent associés à la culture allemande. Partout l’homme semble avoir son emprise sur la forêt et du coup il est difficile de trouver des lieux enchanteurs en trois jours.

Nous avions un peu l’impression d’être dans notre jolie Auvergne à certains moments, le côté sauvage en moins.

Une région de lac, focus sur le lac de Titisee


D’après tous les guides, c’était le lieu à ne pas manquer dans ce coin de la Forêt noire et c’est vrai que le lac de Titisee et ses alentours sont un havre de paix. Nous nous y sommes baladés en fin d’après-midi louant un petit bateau à moteur pour explorer le lac.


Les enfants ont beaucoup aimé surtout que mon grand a pu prendre les commandes. J’étais très heureuse de naviguer en toute sécurité profitant de la lumière descendante de fin de journée. La vue est splendide et la balade très reposante.






Titisee a aussi une rue commerçante très sympa mais attention en Allemagne, les commerces ferment à 18h00. Nous avons cependant déniché une épicerie fine vendant des produits locaux : jambon de la Forêt Noire, confiture de cerises, fromage, pains…




C’est un endroit où l’on peut sans problème passer une journée en famille entre baignades, jeux d’eaux et fête foraine.

Les sorties locales

Deux endroits principaux se distinguent : la boutique-musée des « Coucou » et le centre aquatique tout nouveau de Badparadies.

La boutique de « Coucou » a fasciné ma fille aînée qui adoré actionner les aiguilles pour découvrir des animations féériques. C’est un travail d’orfèvre  dans lequel il faut à la fois maitriser les principes de l’horlogerie tout en étant sculpteur et mécanicien.





Il y en a de toutes les tailles avec une iconographie inspirée du folklore allemand : scènes de tavernes, scènes estivales, vie quotidienne, fêtes…

Pour un enfant c’est magique car c’est bien plus qu’une horloge…



Pour un adulte, c’est un travail incroyable de sculpture qui justifie le coût élevé de ces produits ( de 200 € à 12 000 € environ)

A Hofgut Sternen, il y a une très belle horloge géante qui sonne toutes les heures et s’anime. Cela m’a fait penser au royaume de Duloc dans Schrek où une pendule accueille les visiteurs sur le même principe. Les enfants ont bien voulu prendre la pause devant celle-ci.

Lors d’une après-midi, nous avons testé le tout nouvel espace aquatique de la région genre d’Aquaboulevard mais en mieux.

Badparadies est un centre divisé en 2 espaces : le centre aquatique avec les toboggans et les jeux et la zone appelée Oasis dédiée à la détente. Les enfants de moins de 16 ans ne peuvent accéder à cet espace ce qui le rend très tranquille. Nous avons choisi de prendre des billets pour l’espace jeux avec ses nombreux toboggans, ses bouées, sa piscine à vagues et son espace bébé. Les enfants se sont éclatés tandis que bébé a découvert l’espace dédié et a semblé aimer le contact de l’eau sur sa peau. De nombreux transats sont installés partout et il y a même un espace restauration. Un espace extérieur est également prévu avec d’énormes transats familiaux, des petites cabanes à l’ombre… Tout est XXL pour accueillir les familles. Et en plus, à l’intérieur, il y a un Sauna accessible dès 6 ans ! Et coupe du monde oblige un écran géant était installé à l’intérieur de la piscine.



Un autre point fort est qu’hormis le prix du billet (beaucoup moins cher qu’à l’Aquaboulevard) qui est réglé à l’avance, tout le reste se règle à la fin grâce à un système de bracelet électronique qui enregistre nos achats. Pas besoin d’avoir de l’argent sur soi pendant la baignade !


C’est un lieu tout neuf, moderne, hyper propre et dans lequel on se sent bien malgré le monde.

Ce que je retiendrai de ce voyage est un bol de fraicheur bienvenu avant la canicule et une immersion dans un pays à la fois semblable et différent du nôtre. La vie dans cette partie de l’Allemagne est assez chère et je pense que les habitants de cette région sont assez fiers de leur origine cultivant une identité locale affirmée.C'est aussi une partie de l'Allemagne très agréable pour des vacances en famille notamment avec un tout petit .