jeudi 3 novembre 2016

Qu’ils se souviennent de ce weeekend en Baie de Somme


Comme j’aimerais que dans quelques années, ils se souviennent de ce weekend en Baie de Somme…

Que lors d’une conversation devant une vieille photo, ils se disent  « Tu te souviens de ce joli weekend de Toussaint où nous avions vu les phoques, où il avait fait si beau qu’on s’était baigné dans la mer avec papa et que nous avions dormi dans une toute petite maison ? ».

Oui j’aimerais qu’ils se souviennent de ce joli village de Mobil-home au milieu de la campagne picarde  où il y avait une piscine trop géniale qui ressemblait à un petit îlot…


Qu’ils se souviennent de ces immenses plages où à marée basse il fallait faire des centaines de mètres pour toucher l’eau de ses doigts.


Qu’il se rappellent de ce premier soir où le soleil a donné à la plage des couleurs de feu passant du rose au jaune puis au rouge, au violet et au bleu avant de laisser place à la nuit.




Qu’ils se souviennent d’avoir écrit des mots dans le sable, d’avoir sauté dans une flaque d’eau grande comme un étang qui disparait au fil de la marée laissant dans son sillage des coquillages sur le sable ourlé et mouillé dans lequel leurs pieds s’enfoncent.



Qu’ils se souviennent des trésors que la Baie leur a offert : des plantes que l’on goûte guidés par un guide, des veaux de mer et des phoques gris qu’on découvre à la longue vue ou aux jumelles. Leurs gros corps baignés de soleil, leurs gestes langoureux et leur rapidité à fuir devant les hommes qui les approchent de trop près.







Qu’ils se souviennent de ce train à vapeur qui rappelle le Poudlard Express d’Harry Potter et qui traverse la Baie du Crotoy jusqu’à St Valéry sur Somme fendant l’air de son Tchou tchou régulier quelquefois interrompu par le sifflement de la locomotive. Ils n’avaient jamais vu ce type de train qui nous a tous plongé dans un temps révolu dans des paysages de marais et de landes.

Qu’ils se souviennent de leur premier plateau de fruits de mer : énorme, savoureux et étonnant avec ses drôles de bestioles… Ces langoustines qu'ils ont adorées, ces huîtres franchement étranges, ces crevettes dont ils raffolent et ces deux gros crabes et leurs pinces géantes.



Qu’ils se souviennent qu’il a fait si beau qu’ils ont vite troqué leurs impers achetés pour l’occasion pour des maillots de bain. Que leur papa leur a donné l’énergie de se baigner dans la Manche un 31 octobre par une eau à 12 degrés et qu’ils ont senti le souffle de la vie sur leurs petits corps d’enfants. Quel défi cela a été de braver le froid et les vagues, de défier cette eau glacée et revigorante pour y plonger.




Qu’ils se rappellent de ces dunes, sortes de montagnes de sable qu’ils ont gravi tels des alpinistes de l’extrême sentant sous leurs pieds la douceur du sable.


* crédits photos
Qu’un jour peut-être ils reverront ces stations balnéaires du Nord au charme un peu suranné, ces maisons à pignons, ces cabanes en bois blanches et pastelles, ces rues si charmantes qui semblent n’avoir pas changé depuis les années 50.

* crédits photos






Qu’ils se retrouveront imprégnés de cette lumière, de cette chaleur des gens du Nord qui n’est pas une légende.


J’espère qu’un jour, ils se souviendront avec tendresse de ce moment à quatre parmi tous ces moments qui nous appartiennent, ces petits ou ces longs moments ensemble, ceux qui créent des souvenirs, ceux qui forgent une certaine confiance, celle qui vient de notre enfance et qui nous rend plus fort.

Nous avons passé trois jours tous les quatre dans ce lieu enchanteur qu’est la Baie de Somme. Un endroit que nous avions envie de découvrir depuis longtemps et qui s’est avéré être le lieu idéal des vacances en famille.

Nous n’y avons aucune racine familiale, nous ne connaissions pas ce lieu et pourtant nous avons eu l’impression d’y avoir des attaches. Peut-être que parce que là-bas est né un nouveau souvenir délicieux, un de ceux dont nous aurons toujours le goût sucré en tête.

Qu'ils se souviennent de ces instants qui appartiennent déjà au passé quand un jour une lumière, une odeur, une couleur leur rappellera ces instants qui ne sont plus.

* crédits photos
* crédits photos


* Photos Advancetwelfth


10 commentaires:

maman est occupée a dit…

Il a fait un temps superbe, avec un soleil et des températures assez rares pour la période. Nous avons profité aussi du coin lundi dernier.

Mum-andCo a dit…

Un joli week-end en famille <3 je suis sûre qu'ils s'en souviendront.

Alexandra a dit…

Ne t'inquiète pas les si bons moments on les oublie jamais. Comme c'est précieux ce temps à 4! Ici on passe notre temps à courir après. Et la baie de somme on en est tombés amoureux il y a quelques années. Si tu y retournes fais un tour à Mers les bains et au Treport, les falaises, le funiculaire...un régal pour les enfants 😘

sabine a dit…

Ouais la Baie de Somme c'est super! et bien sûr qu'ils se souviendront, votre séjour avait l'air inoubliable.

Dans la peau d'une fille a dit…

Quel super week-end ! Je suis allée 2 fois en baie de somme et je compte y retourner encore et encore. Voici le lien de mon 1 er article : http://danslapeaudunefille.blogspot.fr/2012/06/week-end-pour-ses-30-ans-en-baie-de.html
Le second n'est pas encore en ligne...

Anonyme a dit…

Sous ce merveilleux soleil comme il faisait bon partout dans notre joli pays.
Voilà un bel air du large qui fera le plus grand bien à tous.


Papito

Coralie a dit…

Tu m'a filé dds frissons..♡

Kid Friendly a dit…

Très beau billet. Si les souvenirs s'effaçaient un peu il les aiderait à revenir

appelez moi Madame a dit…

De très jolis mots pour de délicieux moments ♥ Tout semble magnifique. Je garderai longtemps en tête l'image de mes 3 bébés (j avais ma nièce) arrivés en manteaux sur la plage et finir la journée en culottes dans l'océan, la vraie vie, bises

Les Petites M Blog a dit…

J'avais déjà lu ce billet et j'étais sûre d'avoir commenté...
Tu sais bien comme ces moments me touchent au coeur <3
Carpe diem, les souvenirs resteront d'une façon ou d'une autre.
mille bises!
Marion