mardi 9 juillet 2013

Sa première colonie.

En route pour la colo !
Sa (ma, notre) première colonie ?  Un évènement pour toute la famille et qui se prépare des mois à l’avance …

Il y a presque un an une  idée a germé dans notre cerveau de parents. Et si on l’envoyait en colo ? Après tout, un séjour avec d’autres enfants et des animateurs où il pourrait s’amuser pendant une semaine ce serait un beau cadeau non ?

Et à cette évocation, nous avons eu à faire face à deux types de réactions de la part de notre entourage. Il y a d’abord ceux qui dressent un tableau très négatif de la colo : c’est horrible, les enfants ont à peine à manger, ils sont négligés, ils attrapent des poux. Les animateurs ne s’en occupent pas et les enfants entre eux sont horribles …

Et il y a ceux qui sont hyper enthousiastes et qui vantent les vertus d’un tel séjour : il va gagner en autonomie, se construire de beaux souvenirs, gagner en confiance…

Nous faisons clairement partis de cette catégorie. Nous sommes persuadés que c’est un mode de vacances hyper sympa pour les enfants et paré de nombreux atouts qui feront de lui un enfant épanoui !

Il n’en reste pas moins que nous nous sommes posés de nombreuses questions.

Avant le départ :
N’est-il  pas trop petit ? (je suis allée en colo pour la première fois à l’âge de 5 ans et j’en garde un très bon souvenir)

Où l’envoyer ? Nous avons opté pour une colo à 80 km de Paris, une ferme à la campagne, ni trop près, ni trop loin de nous. C’est bête mais cela nous rassure de le savoir si prêt. 

Seul ? Avec sa sœur ? J’aurais beaucoup hésité à l’envoyer seul pour une première expérience. Même s’il est plutôt sociable, je sais pour l’avoir vécu que ce n’est pas si facile d’aller seul dans un endroit inconnu. Sa sœur n’a encore que 4 ans et nous avons considéré qu’elle était encore trop petite pour l’accompagner. Il est donc parti avec son ami d’enfance .Nous ne lui avons pas dit tout de suite mais cela a rajouté à son plaisir. Quand ils sont arrivés en même temps sur le lieu de leur séjour, ils ne se sont plus quittés et c’est à peine s’ils nous ont vus partir. L’occasion de vivre des moments uniques et de renforcer cette amitié.

Comment trouver un organisme fiable ? Nous avons fait confiance à des parents qui avaient déjà testé cet organisme. Un petit tour surle site Oval a achevé de nous convaincre. Enfin, le contact téléphonique et l’accueil à l’arrivée nous a rassurés .Bien entendu, il ne faut pas mentir nous y avons mis un certain prix. J’ai réparti la somme sur plusieurs mois ce qui l’a rendu relativement indolore. Et puis c’est aussi ça être parent, leur offrir du bonheur et du rêve.

Une fois inscrit, les questions continuent…
Est-ce qu’il n’y a aucun risque pour sa sécurité ? 

Est-ce qu’il ne va pas rencontrer de personnes mal attentionnées ? Est-ce que les autres enfants vont être gentils avec lui ? Va-t-il savoir s’intégrer au groupe ? Est-ce qu’on ne va pas trop lui manquer ? Vont-ils prendre soin de lui ?

La préparation , un vaste casse-tête ?

Il a aussi fallu préparer ensemble la valise non sans avoir marqué chaque vêtement ou objet . Nous l'avons faite ensemble et il a été très attentif . Je pense qu'il a à peu près compris les explications mais j'avoue que je ne lui ai pas mis d'affaires neuves ou trop fragiles.

faire sa valise

Je lui ai aussi préparé une petite surprise à glisser dans la valise pour les coups de blues ou simplement pour qu'il sache que nous l'aimons : partant d'une suggestion de ma copine Sophie, j'ai fait une petite carte sur laquelle j'ai collé un coeur pour chaque jour de la semaine avec un bisou en dessous. Je l'ai signée de la part de toute la famille .

une carte à bisous

Et une fois sur place, toujours des interrogations …
Va-t-il savoir reconnaître ses vêtements ?

Prendre sa douche tout seul ?

Se mettre de la crème solaire,sa casquette ?

Va-t-il être poli et bon camarade ?

Un petit brief avec papa


Voici deux jours qu’il est parti et les questions restent même si nous avons des nouvelles sur le site.. 

Mais une chose est sûre : lui ne se pose pas toutes ces questions et il profite pleinement de sa colo. 

Alors n’en déplaisent à ses détracteurs, envoyer son enfant en colonie est plutôt un cadeau qu’on lui fait, une façon de lui faire comprendre notre confiance et notre amour.
Cela doit être fait dans le respect de sa personnalité et il faut la préparer et préparer son enfant. Il faut se renseigner et apprendre à choisir celle qui nous convient.

La colonie de vacances reste une expérience extraordinaire dans une vie d’enfant et encore une fois un moment à partager ensuite en famille.

Nous sommes allés aussi en colo et cela nous permet de partager nos expériences. Il y a des choses qui ne changent pas comme les veillées, les boums , les dortoirs qui bruissent de chuchotements une fois les lumières éteintes, les petites bêtises qu’on fait en douce se sentant libres sans parents … Et les choses qui évoluent comme le fait qu’on ne dise plus les monos mais les animateurs, qu’il y ait plus de contrôle sur le personnel encadrant, que les enfants ne reçoivent plus de colis et que les infos soient donnés par mail…

Alors je dis , vive les jolies colonies de vacances !

En route vers l'autonomie ?!







3 commentaires:

Sophie KUNE a dit…

Dans le même cas que toi, nous avons déjà beaucoup parlé toutes les deux. Nous nous plaçons aussi dans la seconde catégorie des parents et le savoir fier de partir vivre une aventure sans papa ni maman m'a rendu vraiment heureuse. Ensuite, tu as raison, le choix du prestataire est crucial. Enfin, nous n'avons plus qu'à attendre son retour pour savoir comment cela s'est passé ;-) On s'en parle samedi ?

lesideesded a dit…

Hé bien vois tu, je ne connais pas les colonies ! je n'y suis jamais allée alors ton billet est très intéressant !
Je ne sais pas encore si nous enverrons la miss... Mais je suis sûre que ton fils va s'amuser ! Et il y est allé de manière sereine, avec son ami, c'est génial !
des bisous et bon courage pour cette semaine sans lui !

Madame Moustick a dit…

Je suis convaincue que l'adéquation entre l'enfant et le thème de la colo est un facteur de succès. Et effectivement c'est un bon moyen pour découvrir pleins de choses et se découvrir.